L’UNESCO a approuvé la résolution antisémite : Israel colonise Jérusalem !

Le Conseil exécutif de l’UNESCO pour les relations culturelles et scientifiques des Nations Unies a adopté aujourd’hui (mardi) une décision initiée par les Etats membres arabes qu’Israël n’est pas souverain à Jérusalem.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La décision a été adoptée par la majorité des 22 partisans devant dix adversaires. Les représentants de 23 pays membres du Comité se sont abstenus de voter et trois étaient absents lors du vote. Plus tôt, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dit « il n’y a pas plus important que Jérusalem pour le peuple juif » et a ajouté que « l’UNESCO tente de nier cette vérité simple ».

L’ ambassadeur d’ Israël auprès de l’ONU, Danny Danon a condamné cette décision du Conseil exécutif de l’ UNESCO, en disant que « Israël ne va pas se taire face à cette décision scandaleuse ». Danon a qualifié la décision de « déformée » et a déclaré que « les tentatives de saper les relations entre Israël et Jérusalem ne changera pas le fait que Jérusalem est la capitale éternelle du peuple juif. »

🟦 ANNONCE 🟦

L’ambassadeur d’Israël à l’organisation, Carmel Shama a déclaré que le « vote contre l’Etat sur son indépendance est de nouveau voté par les   Etats arabes » et a ajouté que le fait que les pays européens ont voté contre est « un énorme succès diplomatique. »

Le Président du parti , Yesh Atid, Yair Lapid a condamné aujourd’hui (mardi) la décision du Conseil exécutif de l’ UNESCO contre la souveraineté d’Israël à Jérusalem, qu’il a appelé « sans fondement et antisémite. »
Il a ajouté : « Personne, pas même l’ UNESCO peut réécrire l’ histoire juive. Certainement pas le jour où Israël célèbre les 69 ans d’indépendance en tant que pays puissant et démocratique ».
Lapid a également dit qu ‘ « c’est une tentative honteuse de réécrire l’ histoire dans le cadre de la campagne politique en cours contre l’Etat d’Israel et le peuple juif. Aujourd’hui , nous avons vu à nouveau comment les délégués des Nations Unies succombent à cette  campagne antisémite menée par des groupes anti-israéliens au lieu d’aller après la vérité. »
La sous-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotoveli a réagit à la décision de l’UNESCO qui définit Israël comme une puissance occupante à Jérusalem :

« Cette décision politique de l’UNESCO devrait miné la pertinence de l’organisation censée préserver le patrimoine culturel…Israël n’a pas besoin d’approbations des organismes politiques incontestés et ce lien historique à Jérusalem comme capitale est éternel, il dure depuis 3.000 ans

Publicité 

Ajoutant : « Israël chérit les pays du côté de la vérité et dont la politique ne dénature pas la science de l’histoire »
 

 

🟦 ANNONCE 🟦