Après l’accord de normalisation avec Israel, le roi marocain appelle Abbas : c’est ce qu’il lui a dit

Le monarque marocain, le roi Mohammed VI, a passé un appel téléphonique avec Mahmoud Abbas Abu Mazen, président de l’Autorité palestinienne, après que le président américain Trump a annoncé les relations complètes entre le Maroc et Israel.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’agence de presse marocaine, jeudi soir, a cité une déclaration de la Cour royale marocaine, dans laquelle elle a déclaré: «Le roi du Maroc a informé Abbas du contenu de l’appel téléphonique, qu’il a recueilli avec le président américain Donald Trump, compte tenu de l’appréciation d’Abbas».

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Il a ajouté que le Maroc utilisera toutes les mesures et tous les contacts avec le président américain afin de soutenir la paix, et que cela n’affecte en aucun cas l’engagement permanent et continu à défendre la cause palestinienne, la considérant comme au premier plan de ses préoccupations.

Trump a annoncé dans son tweet que le Maroc avait accepté la normalisation et établi des relations complètes avec Israel, avec la médiation américaine.

Publicité 

Un haut responsable de l’administration américaine a déclaré: «Le Maroc et Israël ont convenu d’établir des relations diplomatiques complètes dans le cadre de l’accord qui a été conclu lors d’un entretien téléphonique entre le président américain et le roi marocain Mohammed VI».

Le Maroc est devenu le quatrième pays arabe à ouvrir un nouveau chapitre diplomatique vers Israel depuis août dernier, après les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

Le monarque marocain a assuré à Abbas, « selon le communiqué, » que la position de son pays en faveur de la cause palestinienne ne change pas et que le Maroc soutient la solution à deux États et les négociations entre les parties palestinienne et israélienne, car elles sont le seul moyen de parvenir à une solution finale, durable et globale à ce conflit, selon l’affirmation du communiqué.

« En tant que Président du Comité de Jérusalem, qui émane de l’Organisation de la coopération islamique, Sa Majesté le Roi a toujours souligné la nécessité de préserver le statut spécial de la ville de Jérusalem, de respecter la liberté de pratiquer des rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes et de protéger le caractère islamique de la ville sainte et le caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa », a ajouté le communiqué.

Le monarque marocain a expliqué qu’il avait des relations distinguées avec la communauté juive d’origine marocaine, y compris les centaines de milliers de juifs marocains en Israel.

Il a ajouté que le Maroc utilisera toutes les mesures et contacts avec le président américain afin de soutenir la paix, et que cela n’affectera en aucune manière l’engagement permanent et continu à défendre « la juste cause palestinienne ».

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦