Attaque d’Israël contre un convoi d’armes (pour Gaza) au Soudan

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Selon Israel HaYom, l’aviation israélienne a récemment frappé deux véhicules dans l’Est du Soudan qui faisaient l’objet de contrebande d’armes iraniennes vers Gaza, selon des médias soudanais  publiés ce dimanche. Des responsables soudanais gouvernementaux et l’armée ont nié une telle attaque.

Selon le quotidien soudanais Al-Intibaha, citant des sources de tribus locales qui ont été témoins des attaques, l’attaque a eu lieu il y a environ 10 jours, en ciblant un convoi de six véhicules Land Cruiser. Quatre personnes ont été tuées et deux voitures ont été complètement détruites, selon le rapport.

La deuxième attaque, selon le journal, a eu lieu dimanche dernier, atteignant une Toyota et tuant tout les personnes à l’intérieur. Les victimes cependant, ont été signalées comme des «chercheurs d’or» et non des contrebandiers d’armes.

Un autre rapport sur ​​les attaques locales, apparaissant dans les journaux Soudanais d’Al-Rakoba  en affirmant que les soldats des Forces de défense d’Israël étaient à bord de deux hélicoptères israéliens Apache qui ont débarqué sur une île au large de la côte du Soudan, et ont volés autour de l’île sans que les forces de sécurité soudanaises soient en mesure de les intercepter.

En revanche le rapport Al-Intibaha, Al-Rakoba a affirmé que les attaques se sont produites à la fin de Novembre. Le même rapport a également noté que le président soudanais Omar el-Béchir a fait remarquer que son pays ne pouvait pas protéger ses propres soldats et il a demandé à l’Égypte de l’ aider à surveiller toute incursion israélienne dans le territoire soudanais.

Les journaux soudanais ont déclaré que les véhicules ciblés voyageaient sur un chemin connu pour être un itinéraire de contrebande du Hamas: à partir de Port Soudan, où des navires transportent des armes en provenance d’Iran sont déchargés. C’est par l’Égypte et dans  la péninsule du Sinaï, et enfin dans la bande de Gaza que sont livrées ces armes venant du Soudan.

Malgré le rapport détaillé, les responsables du gouvernement soudanais ont été prompt à nier la pénétration de l’espace aérien soudanais par des éléments étrangers. Le porte-parole de l’armée soudanaise a également affirmé qu’il n’avait aucune information concernant une telle attaque, appelant cela des « rumeurs ». (Fière en plus !!)