Attention : à partir du 17 octobre, vous ne pourrez plus entrer dans les locaux publics sans le « tav ha-yarok »

Aujourd’hui, 17 octobre, une ordonnance sur un nouveau type de « passeport vert » (tav ha-yarok) est entrée en vigueur. A partir de dimanche, il sera possible de pénétrer dans certains locaux de l’espace public (restaurants, cafés, bars, clubs, salles de concert, gymnases, piscines, studios de sport, musées, attractions touristiques, hôtels, lieux de culte de plus de 50 personnes ) avec un code QR.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les propriétaires des lieux répertoriés doivent scanner les codes QR et ne peuvent pas laisser entrer des personnes simplement en regardant le « tav a-yarok ». Ainsi, les personnes n’ayant pas reçu la troisième dose de vaccin, et donc n’ayant pas renouvelé leur tav ha-yarok, ne pourront pas entrer dans les lieux publics. Il y a environ 10 jours, il y avait environ 1,8 million de ces citoyens.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

L’ordonnance a été initiée par le ministre du Génie civil Zeev Elkin afin de rendre difficile l’utilisation de faux « passeports verts ».

Peut-être, dans les prochains jours, certains lieux de l’espace public seront-ils exclus de la « norme verte » en raison de l’amélioration de la situation épidémiologique. Cela peut notamment affecter les installations sportives. Parallèlement, le directeur général du ministère de la Santé, le Pr Nachman Ash a déclaré dans une interview avec Galei Tsahal dans la matinée que le ministère de la Santé n’avait pas encore décidé quelles concessions seraient recommandées au Premier ministre. « D’une part, nous pensons que nous pouvons introduire des indulgences, et d’autre part, nous devons faire comprendre à la population que la pandémie n’est pas encore passée. »

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦