Aujourd’hui, jour de la Nakba : le Hamas encourage les attaques des Arabes israéliens contre des civils

Un an après les émeutes de mai, l’odeur de la guerre est à nouveau dans l’air. L’incitation à tuer est toujours présente en Israel même après 20 morts en moins de deux mois dans le pays : l’incitation et les mensonges autour d’al-Aqsa, les cortèges du « retour », la conscience de la « Nakba », mais surtout le nombre croissant d’attaques sauvages par des Arabes, pour la plupart jeunes, sur des parties de notre espace public; Prise de contrôle démonstrative, flagrante, bruyante, sauvage et surtout provocante. Les nuances sont nettement terroristes et religieuses et la chronique ne ment pas.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Cela se produit sur le tramway de Jérusalem, lorsque des dizaines de musulmans se pressent dans l’un des wagons autour de quelques juifs avec des cris rythmés : « Allah Akbar ». Non loin de là, deux jeunes femmes juives terrifiées enlevent les drapeaux israéliens de leurs voitures (il y a quelques jours), de peur qu’elles ne soient lapidés par une foule arabe lors d’émeute. Et plus de Jérusalem : Des policiers essayant d’arrêter des contrevenants arabes se retrouvent jetés sur le bord de la route de la porte d’une ambulance palestinienne, qui parvient à laisser échapper des émeutiers avant leur détention, avec des cris en arrière-plan : « le Hezbollah est en route (vers Israel)».

Il atteint également les kibboutzniks du village de Masaryk, où entrent de jeunes Arabes d’Acre, montés sur des calèches, au son d’une musique bruyante et provocante et de cris provocateurs et taquins. Et cela se produit également à la gare routière centrale de Jérusalem, le jour du souvenir des victimes de l’armée israélienne, pendant la sirène, lorsque de jeunes Arabes maudissent et se moquent de ceux qui restent immobiles. Même en faisant du kayak en Jordanie, des cris forts se font entendre de l’un des bateaux sous la forme de « Le sang et le feu rachètent la Palestine ».

La publicité publique de ces derniers mois et semaines est conquise par des provocations similaires, qui accompagnent la vague de terreur et de violence contre les Juifs, à chaque fois dans un lieu différent et d’une manière différente : Des milliers de supporters de football dans les stades de Sakhnin et Netanya promettent l’extase :  » Rachetez al-Aqsa dans l’esprit et le sang » : Ce fut le cas au stade Sami Ofer de Haïfa, il y a un an, lors des émeutes de mai. Les campus sont une autre zone de violence : à l’Université de Tel-Aviv, les étudiants arabes crient « Dans l’esprit et dans le sang, nous rachetons le martyr », et à l’Université hébraïque du mont Scopus, des cris de haine similaires se font entendre.

Et aujourd’hui, le jour de la « Nakba », le « désastre de l’établissement de l’Etat d’Israël », comme l’appellent certains Occidentaux d’Israël. A Lod, un garçon juif qui se rend à une fête d’anniversaire est battu par des Arabes qui marquent un an depuis le « Réveil de l’Honneur ». A Acre, des dizaines de jeunes Arabes marquent le même « réveil », dans une tentative de lynchage de deux garçons juifs, comme si moins d’un an s’était écoulé depuis que le mont Even y avait été incendié. Il y a quelques jours à peine, un juge du tribunal de district de Haïfa a décidé d’assouplir les conditions d’emprisonnement d’Adam Bashir, reconnu coupable d’avoir participé à un lynchage commis sur Moore Janashvili. Le journaliste Yair Kraus, qui rend compte inlassablement des émeutiers arabes dans sa ville natale d’Acre, dit que le juge de Haïfa a ordonné un congé anti-émeute de deux heures, quatre fois par semaine, dans le but de « rafraîchir » et de « soulager le stress mental ».

Ils reviendront pour « massacrer les Juifs »

Les Arabes israéliens ont été occupés ces jours-ci, et ces dernières années en général, avec le « droit au retour » et la « Nakba ». À Haïfa, ils excellent dans ce domaine d’une manière particulière. Ces derniers mois, des dizaines de « tournées de retour » ont eu lieu à travers le pays. Notre informateur, l’instigateur, Cheikh Raed Salah, a conduit l’un d’eux, non loin de la localitée septentrionale d’Atzmon-Segev. Ce sont des quartiers et des sites qu’il y a 74 ans, leurs habitants arabes ont fuis ou abandonnés, promettant qu’après un certain temps, après que les États arabes auront détruit le jeune État juif, ils y retourneront pour « massacrer les Juifs ». L’héritage de la « Nakba » est un héritage contraignant, et l’identité et le retour des palestiniens sont considérés comme un engagement futur et comme un véritable espoir pratique et pas seulement comme une question de théorie de la conscience.

Depuis des années, ce feu est semé par des « Arabes de l’intérieur », mais aussi par des « Palestiniens de l’étranger » : aux côtés des comités de Gaza, dont le rôle est d’inciter les Arabes israéliens à la révolte, un article a été publié il y a quelques jours sur le site du Hamas intitulé « L’importance stratégique des Arabes en Israël pour une guerre future ». Son auteur, Suleiman Abu Setha, explique qu’il faut exploiter la proximité des « Palestiniens  » avec les centres de population israéliens et les grandes artères. Il leur conseille, entre autres : de déverser du pétrole sur l’autoroute 6, de couper les grandes routes du sud d’Israël, de paralyser la circulation des trains en posant des pierres sur les voies, d’inonder les hangars d’avions de chasse ou de leur tirer dessus, et aussi d’enflammer forêts et usines vitales.

Ces événements peuvent être vus comme des prémices de la Seconde Guerre d’Indépendance, ou pour l’appeler par n’importe quel autre nom. En substance, il s’agit d’une autre mutation de notre lutte existentielle pour notre droit de maintenir un État juif-sioniste. Certains Israéliens occidentaux, encouragés ouvertement par le Hamas, essaient maintenant de nous occuper de l’intérieur et de le torpiller. Dans cette lutte, il ne faut ni faire de compromis, ni contenir, ni montrer de faiblesse d’aucune sorte. Ceux-ci ne font qu’alimenter le feu, de leur violence.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦