BAGATS a rejeté toutes les pétitions contre le « passeport vert »

Vendredi matin, BAGATS a rejeté plusieurs poursuites d’un coup pour abolir la « norme verte », qui laisse entendre que certains lieux ne peuvent être entrés qu’avec un certificat de vaccination ou un nouveau test négatif au coronavirus.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les pétitionnaires ont demandé l’abolition des règles, en tant que personnes illégales et divisantes pour des motifs qui ne peuvent pas être pris en compte lors de l’admission aux services.

Le juge Noam Solberg a expliqué dans sa décision qu’ « à ce stade, l’épidémie bat toujours son plein et les moyens de la combattre sont toujours à l’étude ». Le tribunal a décidé que l’approche avait été développée par des spécialistes sur la base de données sur la morbidité, les facteurs médicaux, les recommandations internationales et la recherche.

🟦 ANNONCE 🟦

« Pour ces raisons, puisque les requérants n’ont pas relevé de vice dans le processus réglementaire et que leurs principales allégations portent sur la position professionnelle exprimée par le ministère de la Santé, je ne vois aucune raison d’abroger les arrêtés qui ont été approuvés par la Commission du droit de la Knesset », écrit Solberg.

La résolution dit également que « les juges ne sont pas des médecins », ils ne peuvent donc pas interférer avec la compétence des médecins. Il a envoyé les plaignants à la Commission législative, qui évalue toutes les règles qui ont été adoptées pendant l’épidémie.

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦