Les États-Unis vérifient des données sur la reprise de l’utilisation d’armes chimiques par le régime d’Assad dans le nord-ouest du pays.

Cette décision a été prise depuis une  opération dans Idlib au début de la semaine dernière. Le département d’État a reçu des informations selon lesquelles des composés de chlore étaient utilisés contre les rebelles.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un communiqué du département d’Etat a déclaré : « Nous collectons des informations sur cette attaque, mais nous répétons l’avertissement que si le régime d’Assad utilisait des armes chimiques, les États-Unis et leurs alliés réagiraient rapidement et de manière adéquate ».

En décembre 2018, les États-Unis ont transmit des données indiquant que la Russie et la Syrie avaient utilisé des armes chimiques lors de l’attaque d’Alep.

Les commandements russes et syriens réfutent ces informations et soutiennent que les rebelles ont spécifiquement occasionné une provocation pour accuser les autorités officielles.

Au total, pendant la guerre civile, selon les experts, Assad aurait utilisé des armes chimiques environ 300 fois.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !