Beerchéva : Une jeune femme enfermée dans une maison arabe pour refus d’avorter

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Elle n’a que 18 ans et vient du sud d’Israël, plus précisément de la ville de Beerchéva. La jeune femme a débuté une relation amoureuse avec un résident du village de Shfaram, elle a été enfermée pendant une semaine parce qu’elle a refusé de subir un avortement.

C’est un fait divers en Israël qui a choqué grand nombre d’habitants du sud. La jeune femme de 18 ans qui a rencontré le jeune homme a débuté une relation  romantique il y a un mois. Elle a déménagé dans son village chez des amis. Quand elle a annoncé à  son petit ami qu’elle était enceinte de lui, il lui ordonna d’effectuer un avortement. Lorsque sa demande a été refusée, il a demandé à deux de ses  amis de l’enfermer dans le sous-sol d’une maison sans lui donner la possibilité de communiquer avec l’environnement extérieur.

[intlink id= »5906″ type= »page »]SOUTENEZ ALYAEXPRESS-NEWS[/intlink]

Pendant, une semaine , la jeune femme a été emprisonnée, les tentatives de persuasion d’avortement ont continué. Plusieurs personnes ont tenté de la faire avorter par différents moyens. Hier (dimanche) après-midi, quand l’un des preneurs d’otages lui a servi un repas,  elle a réussi a lui prendre son téléphone cellulaire et contacter les services de police de Beer Sheva. Elle a pu leur dire qu’elle était enfermée dans Shfaram sans savoir où exactement, et elle a également donné le nom de son petit ami.

Publicité 

[intlink id= »430″ type= »page »]INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER [/intlink]

Des agents de la police  ont mené des recherches approfondies dans toute la ville, et ont fini par placer en détention l’arabe qui a enfermé la jeune israélienne grâce à la localisation de par l’appel du portable.

Ce matin, deux nouveaux suspects ont été arrêtés. Il est possible que le foetus ne soit pas viable suite aux interventions des differents complices. Les médias n’ont pas précisé si la jeune femme est juive ou arabe.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦