Vendredi à 11 heures, le fils de 25 ans de l’ancien chef d’état-major et membre du cabinet militaire restreint, le général Gadi Eisenkot, décédé dans la bande de Gaza, sera enterré à Herzliya.

Ben Caspit lui consacre une chronique dans Maariv , qui m’émeut jusqu’aux larmes.

Lorsque Gadi Eizenkot a reçu le message de la mort de son fils, il se trouvait avec Benny Gantz lors d’une inspection dans la bande de gaza. Les deux fils se battent. Lorsque le policier s’est approché d’eux, ils se sont regardés et ont compris. Cette fois, la tragique nouvelle arriva à Gadi.

«C’est un homme modeste, le plus grand patriote, homme d’État, pragmatique jusqu’à la sécheresse. “Golanchik”, fils de juifs marocains, né à Tibériade, élevé à Eilat, n’a jamais fait de réclamations. “Ne soyez pas un Noé, distinguez-vous”, a-t-il répondu à ceux qui tentaient de parler en détail de ses origines et de ses épreuves. », écrit Caspit.

«Cet homme portait l’uniforme depuis 42 ans. Il avait déjà reçu une balle dans la tête et a survécu. Il a payé sa dette envers la société. Pourquoi devrait-il perdre son fils Gal, qu’il aime tant ?

«L’année dernière, depuis le coup d’État, Eizenkot a rejoint le camp d’État. L’officier détendu, calme, analytique et cool a perdu son sang-froid. Son visage était sombre. J’ai eu plusieurs conversations avec lui, dont je suis ressorti avec une grande tristesse. De tous ceux qui ont prévenu le public de l’imminence du désastre, Eizenkot était le plus célèbre.»

« Pour la première fois de sa vie, il avait vraiment peur pour le sort du pays. J’ai essayé de comprendre pourquoi il était si inquiet. Je l’ai rencontré dans les derniers jours de la Seconde Guerre du Liban. Il a ensuite été chef du département des opérations.

Contrairement au sentiment général qui prévalait à l’époque, il pensait que la guerre se terminait par une victoire israélienne. » « Le 7 octobre, j’ai compris, poursuit Ben Caspit. «Eizenkot s’est rendu compte que le ciel s’était assombri par des nuages d’orage. Il craignait que les ennemis d’Israël n’interprètent mal la division interne d’Israël.

Il a essayé de faire descendre les fous du toit, mais ils ne l’ont pas écouté. «Tous les officiers supérieurs, à commencer par le chef d’état-major Herzi Halevi, ont poussé un soupir de soulagement lorsque deux chefs d’état-major, le 21e et le 20e, ont rejoint le cabinet de guerre. Ils l’ont fait devant la communauté internationale et en particulier devant les Américains, qui ont un grand respect pour Gantz et ont également appris à respecter Eizenkot.

Ils ont également aidé Netanyahu à consolider ce qui lui restait de légitimité. Lorsqu’il est entré dans la salle de guerre, il ne pensait qu’à Tsahal, à ses officiers, à ses soldats, à la nécessité de sortir l’armée et le pays du trou noir dans lequel ils sont tombés le 7 octobre. Mais lui-même est tombé dans le trou.

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/