Samedi, Israël a déployé des avions de chasse pour survoler la bande de Gaza après la détection d’activités suspectes dans l’enclave palestinienne.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les combattants ont été envoyés au moins trois fois, mais rien d’extraordinaire n’a été trouvé. L’activité suspecte n’était pas claire.

Samedi également, l’armée a déclaré que les troupes israéliennes avaient arrêté deux suspects qui avaient franchi la barrière frontalière au sud de Gaza vers Israël.

Les deux hommes n’étaient pas armés et ont été emmenés pour interrogatoire, ont indiqué les Forces de défense israéliennes (FDI).

Les incidents se sont produits un jour après la reprise des tentatives massives d’infiltration hebdomadaire à la frontière de Gaza après une interruption de trois semaines. Cette interruption temporaire d’attaques hebdomadaires est intervenue après une grande bataille à grande échelle le mois dernier entre l’armée israélienne et le Jihad islamique, le deuxième groupe terroriste à Gaza.

Quelques 4 000 Palestiniens ont participé aux attaques déchaînées, avec plusieurs centaines d’émeutes et des centaines de jets de pierres et d’engins explosifs sur les soldats des FDI, qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes et des tirs réels occasionnels.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, a déclaré que 27 Palestiniens avaient été blessés.

Malgré la reprise des attaques violentes, le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, a déclaré vendredi qu’Israël avait une « occasion spéciale » de conclure un cessez-le-feu à long terme avec les groupes terroristes à Gaza .

Le chef de l’armée a fait ses observations lors d’une réunion avec les maires des communautés adjacentes de Gaza, au cours de laquelle il les a informés de la situation en matière de sécurité dans la région.

Au cours de la réunion, Kohavi a déclaré qu’Israël pensait qu’il pourrait négocier un accord de cessez-le-feu à long terme qui avait souvent été discuté avec le groupe terroriste du Hamas, qui est le dirigeant de facto de la bande de Gaza. Le chef de l’armée a déclaré que cela était dû au succès de la récente bataille de deux jours de Tsahal contre le Jihad islamique, une opération surnommée «ceinture noire». Contrairement aux rounds de combat précédents, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, sont restées sur leur position.

Jeudi, le chef adjoint du Hamas à Gaza, Khalil al-Hayya, a nié que le groupe terroriste tentait un accord de cessez-le-feu à long terme avec Israël.

Depuis plus d’un an, le Hamas négocie avec Israël une série d’accords de cessez-le-feu non officiels.

Il a été largement entendu qu’Israël a levé les restrictions à la circulation des marchandises et des personnes à destination et en provenance de Gaza en échange du Hamas et d’autres groupes terroristes dans l’enclave côtière afin de maintenir une relative tranquillité dans la région frontalière.

Cependant, les accords informels n’ont pas mis fin à la violence transfrontalière, car les groupes terroristes de Gaza ont récemment participé à plusieurs brèves attaques.

Au cours des combats du mois dernier, le Jihad islamique a tiré quelque 450 roquettes et mortiers sur l’État juif, qui a riposté par de nombreuses attaques de représailles à Gaza, tuant 34 Palestiniens, dont plus de la moitié étaient des membres de groupes terroristes.

Depuis mars 2018, les Palestiniens de Gaza ont participé aux «manifestations » le long de la frontière la plupart des vendredis, exigeant qu’Israël lève ses restrictions sur la circulation des personnes et des marchandises à l’intérieur et à l’extérieur de l’enclave côtière.

Les manifestations ont comporté de fréquentes émeutes avec des pierres, des explosifs et des bombes incendiaires lancées sur des soldats des FDI qui ripostent avec des gaz lacrymogènes et des tirs réels. Selon le ministère de la Santé, au moins 200 Palestiniens ont été tués.

Les responsables israéliens soutiennent que des restrictions de circulation sont en vigueur pour empêcher le Hamas et d’autres groupes terroristes de faire entrer des armes dans la bande de Gaza.

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !