Clinton: AUCUNE LIGNE ROUGE À L’IRAN -Par Thérèse Zrihen-Dvir

 

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

 

Photo: REUTERS

Nous sommes persuadés avoir assez de temps pour nous concentrer dans les sanctions, déclarait la secrétaire d’état américaine, Hilary Clinton. Réponse éloquente et décisive qui projette à nouveau Netanyahu sur son orbite initiale d’attaquer l’Iran.

 

« Les sanctions sont  la meilleure approche pour arrêter l’Iran dans sa course à l’arme atomique », ajoutait Clinton, remettant tout en question

.

À l’opposé de l’administration d’Obama, Netanyahu qui admettait la semaine dernière que les sanctions contre l’Iran avaient « un effet sur l’économie iranienne, elles n’ont jamais été efficaces pour enrayer l’avance des mollahs vers les armes nucléaires ».

La demande pressente d’Israël de définir des lignes rouges, rencontrait hier un refus irrévocable.

Que fera Netanyahu coincé à nouveau le dos au mur ? Attendra-t-il la réunion à haut niveau de l’agence atomique des Nations Unies qui tiendra place dans quelques jours ? Ou bien, s’est-il défini un plan d’action qu’importe l’attitude de l’administration d’Obama et celle de l’agence nucléaire des Nations Unies ?

La petite détente dont avaient joui ces derniers jours les israéliens, s’est à nouveau rétrécie, et aux approches du nouvel an juif, beaucoup d’entre eux porteront leur regard vers les cieux, en quête d’une solution à leur impasse.

http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/