Des centaines de manifestants se sont rassemblés ce soir (mercredi) au carrefour Kaplan à Tel-Aviv dans le cadre de la manifestation “Justice pour Raphaël” – le slogan des manifestants qui exigent que les accusations attendues soient aggravées contre la conductrice qui a écrasé et abandonné le jeune Rafael Adana, un garçon de 4 ans, il y a trois mois.

Des dizaines de manifestants sont descendus dans les voies d’Ayalon, qui ont été bloquées pendant plus d’une heure. Par la suite, les manifestants ont lancé des cocktails Molotov et des pierres sur la police. Six d’entre eux ont été blessés, dont un grièvement à la tête, suite au lancement d’un objet pointu sur lui. Quatre manifestants ont été arrêtés. “Les limites de la manifestation ont été violées de manière effrénée par les manifestants”, a constaté la police.

 

 Environ une heure après le début du blocus d’Ayalon, la famille de Rafael a appelé les manifestants à quitter les rues. La plupart des manifestants ont répondu à l’appel, puis tous sont remontés. Plus tard, la manifestation a commencé à s’intensifier, lorsque des bouteilles et des pierres ont été lancées sur les policiers – l’un d’entre eux a même été blessé – et plusieurs manifestants ont été arrêtés. Certains manifestants ont même lancé des cocktails Molotov sur la police et allumé des incendies au carrefour Kaplan. Au moins l’un d’eux était masqué. La police a stoppé les manifestants avec la cavalerie et a utilisé des grenades assourdissantes pour les disperser.

Lorsque les manifestants sont descendus à Ayalon Nord, le commissaire de police Meir Suisa a tenté de les calmer : « Les gars, il n’y a pas besoin de confrontations, je vous ouvre et je descends à Ayalon. Les manifestants ont crié « Etat policier » et scandé : « Nous voulons des caméras », « Nous sommes tous ensemble pour Rafael », « Le sang de Rafael n’est pas gaspillé ».
Ofir (11 ans), le cousin de Raphaël, a déclaré lors de la manifestation : “Je vais bientôt monter en 6ème, Rafael ne montera pas en 1ère. On nous a toujours dit que nous étions semblables comme des jumeaux, et maintenant Rafael restera quatre ans, nous pousserons son cri, quiconque aura blessé Rafel sera puni.
Les familles de Yosef Salamsa , Salomon Teke et Yehuda Biadaga sont venues soutenir la famille de Raphaël. Le père de Teka, qui a été tué par un policier il y a quatre ans, s’est exprimé lors de la manifestation en disant : « Nous ressentons de la douleur pour Raphaël, 4 ans, c’est une tragédie. Le problème est que la dame s’est enfuie, si elle avait appelé une ambulance en se comportant comme un être humain, nous ne serions pas là. Nous sommes venus à la manifestation parce que nous souffrons, nous n’avons aucune envie de manifester. Ils nous considèrent comme des criminels, mais nous ne sommes pas comme ça. Il y a quelques jours, Salomon a été assassiné, jusqu’à présent nous attendons et l’histoire n’est pas terminée.”
Rafael a été écrasé à mort à Netanya il y a environ trois mois, lorsqu’il a été heurté par une voiture alors qu’il marchait dans la rue avec son grand-père sur le boulevard Ben Gourion, dans la ville. Il a été mortellement blessé et déclaré mort à l’hôpital quatre jours plus tard. La conductrice du véhicule, Carol Fesler (80 ans), originaire de Netanya, est soupçonnée d’avoir fui les lieux. Le lendemain, Fasler et sa fille – au nom de laquelle le véhicule impliqué dans l’accident était immatriculé – ont été arrêtées et interrogées. Au début, il a également été signalé que les deux  étaient soupçonnés d’avoir falsifié et caché des preuves, prétendument en essayant de réparer le véhicule dans le garage, mais la police a ensuite précisé que le véhicule n’avait pas été emmené au garage.
 
Le parquet du district central a décidé de poursuivre la conductrice, sous réserve d’une audience, pour délit de négligence – et de ne pas l’inculper du délit d’homicide involontaire après avoir affirmé que les preuves ne faisaient pas soupçonner qu’il s’agissait d’un homicide involontaire. Suite à cette décision , une manifestation a eu lieu il y a une semaine sous le slogan “Justice pour Raphaël” , au cours de laquelle des milliers de manifestants ont bloqué Ayalon et ont accusé le bureau du procureur de retarder le dépôt de l’acte d’accusation.
La semaine dernière, certains manifestants ont lancé des pierres sur des policiers et des véhicules. Un policier de 25 ans a été poignardé par un manifestant et légèrement blessé. Hier, un habitant de Holon âgé de 23 ans a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir été poignardé.
Dimanche, la famille de Raphaël a examiné les documents du jour de l’accident et a reçu un état des lieux du parquet central chargé de l’enquête. Le lendemain, Simcha Tsagai, la mère de Rafael, a accusé dans une interview accordée à Ynet que le bureau du procureur « cache le prédateur. Ils nous ont montré des photos floues qui ne montrent pas qui conduisait la voiture ». Elle a déclaré que la protestation se poursuivrait car ils n’ont pas reçu de réponses.

REJOIGNEZ NOUS

🔴 Telegram Info (en continue avec vidéos en direct): https://t.me/infoisraelnews

🛒Telegram boutique (de nombreuses marques de luxe à prix cassés) : https://t.me/shekelfaste

 
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/