Coronavirus en Israël : Nouvelles restrictions COVID envisagées avant les fêtes de Rosh Hashana

Le cabinet du coronavirus doit se réunir pour examiner de nouvelles restrictions pour arrêter la propagation du virus, y compris un plan proposé par le Premier ministre Naftali Bennett pour limiter le nombre de fidèles au Mur du Kottel pour les prières des selihot à plus plus de 8.000 personnes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Avant la pandémie, des dizaines de milliers de personnes assistaient à ces prières tous les soirs d’avant Roch Hachana à Yom Kippour. La période des selichot selon la tradition séfarade a commencé il y a trois semaines, tandis que pour les Ashkénazes, elle a commencé le samedi soir, mais la période atteint son apogée entre Roch Hachana, qui débute cette année dans la nuit du 6 septembre, et Yom Kippour.

Le plan de Bennett appelle les fidèles des selichot à se diviser en groupes et à porter des masques, même à l’extérieur. Lors de leur réunion, les ministres devraient également étendre les réglementations dites du Green Pass à tout le personnel des établissements d’enseignement et de santé, ainsi qu’aux employés partout où les clients sont soumis aux règles du Green Pass. Les règles soumettent l’admission dans divers lieux publics à une preuve de vaccination ou de récupération apres le virus (et à des tests d’anticorps pour les enfants trop jeunes pour être vaccinés).

Après avoir procédé à une dernière consultation sur la réouverture prévue des écoles le 1er septembre, le Premier ministre Naftali Bennett a approuvé l’extension des règles dites du Green Pass, qui permettent l’entrée à divers endroits aux personnes munies d’une preuve de vaccination ou d’immunité. Elles s’appliquent également à tous les employés des établissements de santé et d’éducation, ainsi qu’aux employés de tout endroit qui est tenu de fonctionner conformément aux règles. Comme le correctif selihot, celui-ci est également soumis à l’approbation du cabinet du coronavirus.

En outre, le gouvernement a décidé d’utiliser plus largement les tests rapides d’antigène. Les enseignants qui ne sont pas vaccinés devront être testés deux fois par semaine dans des complexes de tests rapides à travers le pays.

Publicité 

Bennett a également décidé que dans les villes « rouges » (qui ont des taux d’infection élevés), de la 8e à la 12e année, toute classe avec un taux de vaccination inférieur à 70 % devrait étudier à distance (alors qu’une classe avec un taux de vaccination plus élevé vous pouvez vient à l’école). Enfin, le gouvernement a déterminé qu’à partir du 30 septembre, les élèves qui apprennent à distance seront encouragés à se faire vacciner dans les écoles.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦