La nuit dernière, des émeutes ont éclaté dans la localité de Yitzhar après l’arrestation d’un adolescent qui avait attaqué un lieutenant-colonel de Tsahal, ce vendredi .

Environ 30 habitants de la localité de Samarie ont lapidés des soldats de l’unité de patrouille de la brigade Golani. Les soldats ont dû ouvrir le feu en l’air pour disperser les assaillants. L’un des soldats a été légèrement blessé par une pierre et il a reçu une assistance médicale sur place.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Les habitants ont lancé des pierres sur les FDI et percé les pneus de leur voiture. En conséquence, l’un des soldats a été légèrement blessé. Les soldats ont utilisé les moyens pour disperser les manifestations et ont tiré en l’air conformément aux instructions d’utilisation des armes, après quoi la foule s’est enfuie. Les FDI condamnent fermement toute agression verbale et physique contre les militaires », a déclaré le service de presse des FDI dans un communiqué.

Une série d’affrontements entre les habitants d’Yitzhar et l’armée a commencé par une attaque de certains d’entre eux contre des activistes du mouvement gauchiste et pro-palestiniens des «Rabbins pour les droits de l’homme», arrivés en Samarie avec des volontaires des États-Unis et de pays européens pour collecter des olives dans des oliveraies palestiniennes tout en provoquant les Juifs sur place.

Mercredi, de jeunes habitants d’Yitzhar masqués ont attaqué des militants de gauche avec des bâtons, faisant cinq blessés. Le rabbin Moshe Yehudai, âgé de 80 ans, a été hospitalisé à l’hôpital Meir de Kfar Saba.

L’un d’eux a été arrêté par l’armée. Son avocat a affirmé que les soldats l’avaient battu.

Il a été libéré vendredi et a recommencé, avec d’autres habitants d’Yitzhar, en visant cette fois ci la jeep d’un bataillon de la brigade Golani, le lieutenant-colonel Ayub Kiyuf. Les habitants d’Yitzhar ont ouvert la porte de la jeep et ont commencé à menacer. Tard dans la nuit de vendredi, l’adolescent a été de nouveau arrêté. Les autorités de la localité ont condamné la détention après le shabbat.

Après que le soldat ait été blessé, la direction de la localité a condamné la violence et a appelé les habitants d’Yitzhar à organiser une manifestation de soutien aux soldats de Tsahal.

Le chef du Conseil Samaritain Dagan a réagit : « À Samaria et à Yitzhar, nous ne consentirons pas à l’acceptation d’actes de violence à l’encontre de soldats des FDI. Ils aiment les FDI, ils aiment la Samarie »

Environ 100 personnes d’Yitzhar viennent d’arriver (midi) pour manifester lors d’une manifestation devant la brigade de Samaria, en réponse à la blessure de plusieurs jeunes ce soir rt un soldat de Tsahal à Yitzhar.

Yossi Dagan, président du conseil régional de Samarie, a déclaré aux personnes présentes: « Nous sommes venus ici, résidents d’Yitzhar, résidents de Samarie, pour nous tenir à l’entrée de la brigade de Samarie et faire une déclaration claire *. Nous dénonçons et convenons qu’il n’y aura pas de nouvelles violences contre les soldats des FDI. Nous sommes des résidents de la Samarie qui vivons ici et luttons pour la construction de la Terre d’Israël. Nous garderons notre campement saint. Sans violence * Les mêmes garçons pressés, qui ont jeté des pierres hier sur des soldats des FDI, ont non seulement frappé des soldats des FDI, mais tout d’abord dans la zone de peuplement d’Yitzhar. Et les habitants d’Yitzhar sont ici pour dire: Assez! Arrêtez de nous ternir parce que nous aimons les soldats de Tsahal, nous envoyons un câlin affectueux à la brigade de Samarie, au brigadier général Dahan, au commandant Nadav Padan et à tous les soldats qui gardent tout le peuple d’Israël. »

Yechiel Klein, membre du secrétariat d’Yitzhar: « Merci à tous d’être venus. Nous condamnons fermement ce qui s’est passé aujourd’hui. Nous savons tous que notre peuple embrasse et accueille quotidiennement des soldats de Tsahal tous les samedis. Nous sommes toujours en contact avec eux. Les gens ici sont venus le dire. Et disons que nous sommes au jour le jour avec les soldats et nullement préparés à ces choses. Il reste beaucoup à penser ensemble pour prévenir de tels cas à l’avenir »

Azri Tobi, un résident d’Yitzhar et les organisateurs de la manifestation: « Ce soir, nous nous sommes retrouvés dans une situation désagréable. Nous avons suffisamment d’ennemis à traiter . Nous sommes ici pour dire que nous aimons nos frères d’Izhar et les soldats de l’IDF. Nous résisterons au désaccord sur les dommages causés aux forces de sécurité. »

En réponse à l’attaque contre l’armée, le système de sécurité a décidé de placer un bataillon de la police des frontières de l’unité MAGAV près de la localité de Yitzhar. Selon la chaîne de télévision Kan, l’unité MAGAV, qui dessert le carrefour Tapuah au sud d’Yitzhar, y sera transférée. À cette intersection, à l’entrée est d’Ariel, de nombreuses attaques terroristes ont eu lieu.

Le Premier ministre Netanyahou a également condamné: «Je condamne fermement l’attaque contre les soldats. En ce qui concerne les criminels qui lèvent la main contre le soldat, il y aura une tolérance zéro. »

Le porte-parole des FDI a déclaré que le chef de l’état-major Aviv Kokhavi avait condamné l’incident et ordonné de retrouver tous les participants aux émeutes nocturnes et de les punir. »

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !