Avant d’être coupé en morceau par des arabes, David Shambadal laisse un message à propos des incendies en Israël

David Shambadal était un électricien. Il est allé dans un café de Jaffa pour placer des lumières ce 19 Avril 1936. Il a été  découpé  en morceaux  par un groupe d’Arabes dés son arrivée. Mais juste avant d’être assassiné, Shambadal a laissé un message pour nous, aujourd’hui.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Quelques heures avant sa mort, Shambadal a écrit ce poème, une réponse aux feux provoqués par les Arabes dans les forêts et les villes d’Israël à l’époque ….
Son poème dans le Bnai Brith Messenger, le 14 Août, 1936 :
Déjà le mois d’ Avril 1936, les Arabes ont utilisé le feu comme une arme contre les Juifs. Les terroristes arabes ne viennent pas d’avoir cette idée de mettre le feu en 2016, cette méthode existe depuis longtemps.
Le plus grand  incendie terroriste est survenu en 1936.

De JTA, Avril 29, 1936 :

De JTA, le 6 mai 1936 :

L’agence de nouvelles, Palcor, 29 mai 1936 :
Palestine Post, le 31 mai, 1936 :
Palestine Post, Juillet 1, 1936 :
Maintenant, qui aime cette terre? Et qui veut la brûler?

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Publicité 

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦