Documentation : Le centre du pays touché par d’énormes inondations apres les pluies du Shabath

Les rues centrales de Tel Aviv sont aujourd’hui sous l’eau à cause des fortes averses matinales. En une heure, de 11 à 12 heures, 40 mm de pluie sont tombés dans la ville. À 13 heures, la quantité de précipitations est passée à 71 mm.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La rue Dereh Namir a été inondée d’eau ainsi que l’entrée principale de la ville, côté nord. Les rues de Dizengoff, la partie basse du Bugrashov et Herbert Samuel longeant la plage se sont avérées aussi inondées.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

La police a fermé la sortie de l’autoroute Ayalon-Zafon sur la Rokah à la circulation.

Jaffa a été inondé et on peut voir un mur s’effondrer sur les voitures.

Le stade Blumfeld est sous les eaux de pluie, car il est situé dans une plaine et les rues voisines ont été inondées qui sont à proximité de la construction du tramway.

Un match entre les équipes de football de Ness Zion et Bnei Yehud devait avoir lieu aujourd’hui. Apparemment, il sera reporté, car le stade est inondé d’eau.

Dans le Ramat Gan voisin, dans les régions inférieures où l’eau coule des hauteurs, c’est la même situation. La police a bloqué la circulation à l’intersection des rues Aba Hillel et Ben-Gurion (près du parc a-Yarkon) et dans la rue a-Kishon, près du stade.

À Holon, des ruisseaux d’eau de pluie ont inondé l’hôpital Wolfson.

Dans l’après-midi, les ambulanciers paramédicaux ont aidé une femme qui est tombée dans une fosse d’eau profonde dans la rue Hahamei Yisrael, dans le quartier sud de Tel Aviv à Shapira. Elle a été hospitalisée pour une hypothermie sévère, et elle se trouve dans un état stable.

Les villes de Sharon, les plaines côtières et les Shefels connaissent des inondations pour la simple raison que pendant 71 ans, les autorités n’ont pas pris soin de créer un système de drainage, bien que ces technologies étaient connues des anciens Romains…

En raison de la défaillance de l’infrastructure de drainage depuis l’autoroute Primorsky, les rues d’Atlite et des kibboutzim voisins ont été inondés. Au lieu d’investir chaque année des budgets de plus en plus importants pour les bus du Shabath ou le tourisme de la communauté LGBT, le maire devrait penser avant tout aux habitants de cette ville qui vivent un cauchemar avec la mort de deux tel aviviens ce Shabath.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦