Le président américain Donald Trump a tenu à réagir aux manifestations des « Gilets Jaunes » en France, qui condamne la baisse du pouvoir d’achat et la hausse des taxes sur l’essence par le président français Emmanuel Macron.

Le président américain n’a pas évoqué directement son homologue français, mais sa déclaration intervient au lendemain d’une nouvelle mobilisation en France des « Gilets jaunes ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Les grandes et violentes manifestations françaises ne tiennent pas compte de la sévérité avec laquelle l’Union européenne a traité les États-Unis dans le cadre du commerce extérieur, ni de paiements justes et raisonnables pour notre GRANDE protection militaire. Ces deux sujets doivent être corrigés rapidement ».

Il a réitéré avec ce post :

« L’Europe doit payer sa juste part pour la protection militaire. Pendant de nombreuses années, l’Union européenne a tiré parti de nous dans le domaine du commerce, mais elle n’a pas tenu son engagement militaire par le biais de l’OTAN. Les choses doivent changer vite ! « 

Après son retour de Paris à la mi-novembre et après les célébrations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale avec d’autres dirigeants du monde, Trump a fortement attaqué le président français et a ridiculisé sa « très faible côte de popularité ».

Il a également attaqué suite à sa suggestion dans la création d’une armée européenne.

Pour sa part, le président français a répondu : « Nous devons nous respecter comme des alliés ». Dans son discours lors des célébrations, il a vivement critiqué le « nationalisme ».

Selon le locataire de la Maison-Blanche, d’autres États membres de l’UE ne contribuent pas suffisamment à l’Otan. Par exemple, lors du sommet de l’Otan qui s’est déroulé les 11 et 12 juillet à Bruxelles, le Président américain a appelé ses partenaires de l’Alliance atlantique à accroître leurs dépenses de défense à 4% du PIB. Il a également réclamé aux alliés, et à l’Allemagne en particulier, d’augmenter leurs budgets militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !