Émeutes entre « activistes » de la Flytilla et force de l’ordre dans les aéroports européennes !(Vidéo)

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Ce matin, à l’aéroport Ben Gourion, on pouvait apercevoir des  forces de sécurité préparés en état d’alerte pour l’arrivée   des « militants »de la Flytilla , même si la plupart des compagnies aériennes internationales ont accepté après la demande d’Israël d’annuler [intlink id= »5060″ type= »post »]les billets d\’avion de centaines de participants[/intlink].

Quatre activistes ont été arrêtés au cours de la nuit et ce matin, l’un d’eux a été expulsé vers son pays d’origine et trois autres ont été autorisés à entrer en Israël. L’un des militants, un citoyen portugais qui avait volé à bord de  la Société royale G’ordnian de Jordanie n’a pas été accepté. Trois autres militants qui ont volé sur la ligne en provenance de Paris ont été arrêtés pour interrogatoire puis  admis en Israël. Un autre militant, un citoyen canadien qui avait volé à partir des États-Unis, a été interrogé et va être apparemment interdit d »entrée en Israël.

Publicité 

Environ 650 agents de police, des dizaines de personnes faisant partie du personnel et des inspecteurs de l’unité Oz gardent l’aéroport Ben Gourion depuis cette nuit. Les vols ont été détournés vers le Terminal 1 au Terminal 3 pour éviter des débordements en cas d’émeutes.

Pendant ce temps, à l’aéroport « Charles de Gaulle » à Paris et à l’aéroport international de Bruxelles, ce matin, il y avait des cris de dizaines de Pro-palestiniens qui ont manifesté pour ne pas avoir eu l’autorisation de voler vers Israel. Les « militants » criaient des insultes contre Israël et contre les compagnies aériennes qui ont refusé de les rendre à leur destination.

D’autres ont également affronté des agents de la sécurité et  des renforts ont été ajoutés. Beaucoup de militants de différents pays européens affirment qu’ils ont été autorisés à monter à bord des avions à Israël, et s’indigne que certains d’entre eux ont  même eu leur passeport confisqué .

 « Ils ont refusé de me laisser embarquer dans l’avion, pourquoi? Parce que le gouvernement israélien a donné l’ordre? » Combien de temps cela durera-« .

 

« Selon le droit international, Israël ne peut se permettre de faire pression sur les compagnies aériennes et d’arrêter les passagers. Plus important encore, ils demandent à  la police française d’exécuter leurs ordres et ils prennent les commandes »

Il y avait aussi des militants d’Israël qui criaient :

« Volez vers la Syrie ! »

[intlink id= »5060″ type= »post »]Certaines compagnies aériennes étrangères[/intlink], y compris « Air France » , «Lufthansa» et Jet 2, ont annoncé hier l’annulation de 400 billets suite à [intlink id= »5056″ type= »post »]une liste noire[/intlink] transmise par la sécurité israélienne de  1.200 militants de gauche .

Le Dr Mazen Kmsiih (représentant de cette Flytilla), a déclaré aujourd’hui :

« Nous allons prendre des mesures juridiques contre les compagnies qui ont annulée les billets d’avion . 60% des vols ont été annulés . Dommage que les compagnies aériennes ont succombé à la pression israélienne. « 

Le ministre des Transports Israël Katz a déclaré que  la souveraineté d’Israël n’est plus à prouver et que nous ne tolèrerons pas l’anarchie sur notre territoire.

Pour contrecarrer l’arrivée des militants, on pouvait lire a l’aéroport de Ben Gourion :

« Vous pouvez choisir de protester contre le massacre quotidien de la Syrie commis par le régime à son peuple, qui a pris des milliers de vies.  Vous pouvez choisir de protester contre la répression de la violence en Iran et les attaques terroristes à travers le monde. Vous pouvez choisir de manifester contre le régime du Hamas où les organisations terroristes qui sont responsables d’un double crime de guerre quand ils tirent sur des civils, en utilisant des civils comme boucliers humains.  »

Copyright Alyaexpress-News : Reproduction  autorisée avec le lien de la source : https://infos-israel.news/

 

 

🟦 ANNONCE 🟦