En Israël, le nombre de patients gravement malades diminue fortement. NYTimes : « Israël est à la traîne de 40 pays en termes de taux de vaccination »

En Israël, la baisse des indicateurs épidémiologiques se poursuit, et le nombre de patients dans un état grave est particulièrement notable.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon les données du ministère de la Santé publiées dans la matinée, 810 nouvelles personnes infectées ont été recensées dimanche dans le pays. C’est 389 de moins (33 %) qu’il y a une semaine.

Sur 80684 tests, 1,01% ont donné des résultats positifs , soit un peu plus que la veille (0,97%).

Jérusalem reste la seule ville avec plus d’un millier de patients actifs – là, au 24 octobre, 1582 patients. Tel-Aviv est à la deuxième place avec une marge énorme – 363 patients. Viennent ensuite Beersheva (320), Rehovot (233), Petah Tikva (229), Bnei Brak (212), Modiin (187), Lod (180), 170 patients à Haïfa.

Il y a 401 patients COVID dans les hôpitaux (32 de moins que la veille), dont 279 patients dans un état grave (28 de moins que samedi). 80% d’entre eux ne sont pas vaccinés.

Publicité 

Sharon Alroi-Price, responsable de la santé publique au ministère de la Santé, a critiqué la mollesse du gouvernement au début de la 4e vague. « Si tav ha-yarok était apparu plus tôt, il y aurait peut-être eu moins de morts », a-t-elle déclaré dans une interview avec KAN Hadashot.

Les enfants représentent plus de 60 % des nouvelles infections. Dans ce contexte, le ministère de la Santé espère que demain l’agence fédérale américaine FDA approuvera la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, et qu’une campagne de vaccination des enfants va bientôt commencer en Israël.

Le journal NYTimes affirme que les États-Unis et Israël ne sont plus les détenteurs du record de vaccination de la population, et même « à la traîne » de dizaines d’autres pays. « Aujourd’hui, en raison de la réticence à se faire vacciner dans les secteurs arabes et ultra-religieux et en raison de la forte proportion d’enfants dans la population du pays, seuls 67% sont complètement vaccinés en Israël. C’est moins qu’en Corée du Sud, en Italie et dans 40 autres pays », écrit le journal. Par exemple, au Portugal, 87% sont vaccinés.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦