En route vers de nouvelles élections : tout ce qu’il faut savoir avant de vous rendre aux urnes

La loi de dissolution de la Knesset est passée, et nous allons sans doute bientôt nous préparer aux campagnes électorales, aux interviews incessantes des différents politiciens, aux pirouettes et aux nouveaux partis qui vont émerger. « Infos Israel News » répond à toutes les questions avant les élections.

Quand les élections devraient-elles avoir lieu?

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Habituellement, lorsqu’une loi est adoptée pour dissoudre la Knesset, les élections ont lieu le mardi de la semaine avec 90 jours après l’approbation de la loi. On estime que les factions se mettront d’accord sur une date d’élection après Simhat Torah, c’est-à-dire après la première ou la deuxième semaine de novembre.

La plupart d’entre eux le font. Il peut y avoir des fusions pour assurer le passage du pourcentage de blocage, comme une fusion entre Nouvel Espoir, Avoda et Meretz et éventuellement aussi entre le Premier ministre et la liste commune.

Publicité 

Dans quels partis y a-t-il des élections primaires ?

Dans le passé, de nombreux partis avaient des procédures démocratiques dans leurs rangs. Aujourd’hui, seuls quelques partis subsistent : le Likud et Avoda. Le Parti sioniste religieux prévoit des primaires pour la première fois dans ses rangs. Le Meretz n’organise pas de primaires, mais il existe aussi un processus démocratique auquel participent environ un millier de délégués du parti.

Quelles sont les « lois du défendeur » et quelles sont les chances qu’elles soient adoptées ?

Il s’agit principalement d’une modification de la Loi fondamentale : Le gouvernement, qui stipule qu’une personne contre laquelle un acte d’accusation a été déposé ne pourra pas recevoir du président de l’État le mandat de former un gouvernement. Après que Naftali Bennett a annoncé qu’il n’y a pas de veto de sa part sur la loi, il peut avoir une majorité et il sera approuvé. Dans le même temps, promulguer une telle loi en conjonction avec la dissolution de la Knesset peut être problématique et la loi devra passer le test de la Haute Cour. De plus, si Benjamin Netanyahu a une majorité pour former un gouvernement, la majorité dans la nouvelle Knesset pourrait changer la loi.

Comment Amichai Shikli pourra-t-il se présenter aux élections ?

Shikli n’a aucun problème à se présenter à la prochaine Knesset par le biais d’un nouveau parti ou de tout autre parti qui n’est pas représenté à la Knesset actuelle. La seule limitation qui en découle est de traiter au sein d’un parti existant, tel que le Likoud. Dans le même temps, le tribunal a le pouvoir d’annuler la décision du comité de la Knesset qui a statué qu’il avait démissionné de sa faction, et si cela se produit, la restriction d’être un membre  du Likud sera supprimée.

À quel point le taux de participation est-il crucial ?

On s’attend à ce qu’il soit très crucial, en particulier dans le secteur arabe. Une forte participation dans le secteur pourrait changer toute la carte politique et mettre en grande difficulté le camp de la droite.

Comment le procès Netanyahu peut-il affecter les élections ?

La procédure qui a précédé le procès a beaucoup blessé Netanyahu et a probablement conduit à la situation d’indécision et à la perte de la majorité qu’il a remportée jusqu’à présent. Mais ces derniers mois devant les tribunaux, certains citoyens sont revenus soutenir Netanyahu suite au sentiment que l’accusation de corruption s’effondre.

Pourquoi les partis ultra-orthodoxes craignent-ils de perdre des voix ?

Contrairement au passé, les jeunes ultra-orthodoxes d’aujourd’hui n’affluent plus en masse pour déposer aux urnes ce que leurs rabbins leur sont réservés. Récemment, on assiste à un phénomène d’admiration de leur part pour Itamar Ben Gvir, ce qui augmente la crainte chez les dirigeants des partis ultra-orthodoxes de perdre des voix à cause du soutien de la liste de Ben Gvir.

Quel est l’état des lois dont le processus législatif n’est pas encore terminé ?

Chaque loi votée en première lecture bénéficie d’une « continuité », ce qui signifie qu’il sera possible de poursuivre le processus législatif là où il sera également arrêté à la prochaine Knesset.

Le gouvernement de transition est-il habilité à prendre des décisions politiques et sécuritaires dramatiques ?

Un gouvernement de transition peut prendre un large éventail de décisions, y compris entrer en guerre, et également agir sur le front politique, comme ce sera probablement le cas lorsque le président américain Joe Biden se rendra bientôt en Israël.

De plus, le gouvernement continue bien sûr de se réunir chaque semaine et les ministres continuent de signer des arrêtés et des règlements dans leurs bureaux. En même temps, il existe des restrictions sur certaines décisions, en particulier celles qui font l’objet d’une controverse publique, ainsi que sur les nominations. Par exemple, l’actuel médiateur a décidé cette semaine que le processus de nomination du chef de cabinet devait être arrêté, même s’il a déjà commencé.

Quel impact économique l’économie aura-t-elle en pleine campagne électorale?

Le principal dommage réside dans l’incapacité du Trésor et des autorités à faire avancer les mouvements économiques importants – que ce soit par manque d’attention, que ce soit par paralysie de la Knesset et surtout de ses commissions, ou par l’arrêt des initiatives.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦