Il est de notoriété publique que les aliments naturels sont plus nutritifs que ceux traités, dont les vitamines et les fibres disparaissent au cours du processus de cuisson dans les installations industrielles.

Une étude en Israël et en Allemagne montre que sept des additifs les plus courants dans les aliments transformés affaiblissent la résistance contre les bactéries, les toxines et autres éléments nocifs. Cet affaiblissement augmente le risque de maladies auto-immunes telles que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, le diabète de type 1, le lupus, la sclérose en plaques et l’hépatite auto-immune, et d’autres maladies qui causent des attaque aux tissus mêmes du corps.

L’étude, sous la direction du Professeur Aaron Lerner, de la Faculté de médecine de l’Institut de technologie du Technion, à Haïfa et le Dr. Torsten Matthias, du Centre médical Aesku-Kipp de l’Institut allemand ont publié récemment des indices importants pour résoudre le mystère pour lequel il y a eu une augmentation des maladies auto- immunes dans le monde, en particulier dans les pays occidentaux.

« Au cours des dernières décennies, il y a eu une diminution de l’incidence des maladies infectieuses, mais il y a aussi une augmentation des allergies, du cancer et des maladies auto-immunes »,a dit Lerner.

«Parce que l’importance des changements génétiques est insignifiant dans un court laps de temps, les scientifiques cherchent des causes dans l’environnement.» Les chercheurs ont commencé à partir de deux faits. Une grande partie de la nourriture préparée et mangée dans les pays industrialisés occidentaux contient des additifs pour leur donner plus de goût, d’odeur, de texture et pour se conserver plus longtemps. 

Le second facteur est que de nombreuses maladies auto-immunes sont originaires de dommages entre les cellules qui protègent la muqueuse intestinale. En fonctionnement normal, ces cellules servent comme une barrière contre les bactéries, des toxines, des allergènes et des agents cancérigènes. Dans un trouble parfois appelé « leaky gut », les cellules endommagées peuvent provoquer le développement de maladies auto-immunes.

Les Drs Lerner et Matthias ont donc décidé d’examiner les effets de la nourriture et vérifier leur interaction avec l’intestin pour déterminer s’il y a un lien direct entre l’augmentation de la consommation de ces aliments et l’incidence des maladies auto-immunes.

L’étude a montré qu’au moins sept des additifs les plus courants affaiblissent la protection de l’ estomac:

  • Les sucres
  • Le sel
  • Les émulsifiants (utilisés dans les confiseries, les produits laitiers, les graisses, les sauces, le beurre et la margarine, la crème glacée, les liqueurs , viandes, café, gomme à mâcher, des boissons et du chocolat)
  • Les solvants organiques (tels que l’hexane, utilisé pour produire de l’huile de soja et d’autres additifs tels que des antioxydants, des stabilisants, des conservateurs et des arômes)
  • Le gluten
  • La transglutaminase microbienne (protéine «colle» ajouté à la viande transformée, le poisson, les produits laitiers et confiserie)
  • Les particules nanométriques (utilisés pour rehausser la saveur, la couleur, la consistance et la texture des aliments et dans des emballages alimentaires).

Le Dr.Lerner est d’avis que les additifs ne sont pas soigneusement surveillés ou contrôlés comme cela se fait avec des médicaments. Ses recherches indiquent ce qu’il faut faire:

« Nous espérons que l’étude et des études similaires créent une plus grande prise de conscience sur les dangers qu’apportent les additifs dans les aliments transformés, et la nécessité de les contrôler » a dit le Dr.Lerner.
Ainsi, les chercheurs recommandent aux patients de maladies auto-immunes, et ceux avec une histoire similaire, d’ éviter les aliments transformés chaque fois que possible.

« La vie dans les pays développés a un impact majeur sur les habitudes alimentaires qui sont connues comme le «régime occidental», qui comprend une consommation élevée de graisses saturées en acides gras, comme le cholestérol, les protéines, les sucres et les sel et de nombreux aliments transformés et rapides.

D’autres études sur les effets des additifs sur les fonctions de la perméabilité intestinale et l’apparition de maladies auto-immunes, les allergies et le cancer auront un impact sur ​​l’industrie alimentaire, l’étiquetage des aliments, la sensibilisation des consommateurs, les réglementations des organismes et des systèmes de la santé publique ».

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr