À la suite des manifestations et des critiques sur l’humiliation de l’étudiante en uniforme, la conférencière de l’université et l’administration ont présenté des excuses publiques : «Nous sommes fiers de nos soldats».

L’Université hébraïque de Jérusalem a publié une lettre d’excuses publique à la suite de l’affaire de la de Carola Hilfrich, qui a humilié une étudiante en uniforme.

L’université écrit dans une lettre (jointe) qu’elle est fière des soldats qui étudient sur le campus et présente des excuses publiques, à l’instar de cette conférencière.

Pour lire la lettre d’excuses, cliquez ici.

Shai Glick, PDG de Bimkom, s’est réjouie de la fin de l’affaire.

« Nous pensons que la conférencière ne devrait pas être licenciée, les gens commettent des erreurs et présentent des excuses, et nous espérons que le message sera également envoyé aux autres universités », a ajouté Glick.

 

Pour rester informé 24/24, un seul clic ! 

 

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

2 COMMENTS

  1. Cela me rappelle ce chirurgien qui ampute le malade de la jambe gauche par erreur et parfaitement saine au lieu de la jambe droite gangrenée. Malheureusement il faudra l’amputer aussi de la jambe droite malade. DONC DES EXCUSES ON S’EN TAMPONNE ET LE LICENCIEMENT S’IMPOSE. Sa réaction hystérique va au delà des mots et dénote un état d’esprit.

  2. pourquoi y a t-il des inscriptions en arabe sur la lettre d’excuse ? sommes nous en Arabie ? la seule langue officielle d’Israel n’est pas l’arabe, mais l’hebreu