Jackie Mason a récemment plaisanté en disant qu’il y a 3 choses sur lesquelles nous pouvons toujours compter : la mort, les impôts et l’antisémitisme. Bien que je considère Jackie Mason comme un gars très drôle, ce n’était pas une blague… c’était vrai à 100%, et cela m’a fait penser à quelques questions. Des questions très sérieuses et basiques que je ne veux pas être déformées :

Oui, l’antisémitisme est en hausse… alors que faites-vous à ce sujet ? Et … comment allez-vous vous défendre, votre famille et vos biens ?

Permettez-moi d’aller droit au but. Si vous vous attendez à ce que les politiciens vous sauvent… vous avez de gros ennuis. Permettez-moi d’aller plus loin ; si tu attends que la police te sauve… tu as aussi des ennuis. Les policiers sont des gens bien, sérieux, courageux et avec de bonnes intentions, mais ils ne peuvent pas être partout. Ils sont généralement dans le domaine de l’intervention, pas de la prévention, ce qui veut dire qu’ils passent à l’action après la fusillade… pas avant… et je ne les blâme pas ! Comment sont-ils censés savoir qu’un tireur vient d’entrer dans une synagogue ou une Yeshiva ? Ces héros ne viendront en courant sur les lieux que lorsque quelqu’un appellera le 911, ce qui dans 99% des cas est trop tard pour arrêter une attaque. Il est vrai qu’une fois sur les lieux.

Et les caméras de sécurité ? Les mêmes… ils n’aident que lorsque la situation est déjà passée. Je suis d’accord que ces caméras sont importantes car elles permettent de traquer et d’attraper les criminels etc… mais elles n’empêchent rien avant que l’acte ne soit commis.

Alors, que pouvons-nous faire ? L’antisémitisme est en hausse dans le monde, et bien que la réponse ultime soit l’aliya, nous devons trouver quelque chose de concret maintenant. Et bien tu as de la chance… j’ai la réponse.

Publicité 

Tout au long de l’histoire, les Juifs ont été des proies faciles pour les antisémites en raison de notre réputation de personnes miséricordieuses et attentionnées. Le monde savait à quel point nous valorisons le chesed, la charité et l’entraide. Nous étions – et sommes toujours – célèbres pour la tolérance, l’acceptation et l’amour du prochain. Par conséquent, il était facile pour celui qui haïssait les Juifs d’exercer la violence contre notre peuple. Nous ne sommes pas des combattants ou des guerriers. Nous avons juste dit « kaddish », réparé les vitres cassées et gardé le sourire. Si cela décrit votre judaïsme, gagnez du temps et arrêtez de lire cet article parce que je n’ai jamais eu l’impression que c’était ce que voulait Hachem à l’époque, et je n’ai certainement pas l’impression qu’il le veut maintenant.

Oui, nous nous aimons et faisons plus pour aider les pauvres, les veuves et les étrangers que quiconque sur la planète, mais cela ne veut pas dire que nous tendons l’autre joue… ces 4 mots viennent des autres. Lorsque cela est nécessaire, nous attaquons, frappons fort et défendons la vie et les biens des Juifs avec tout ce que nous avons à notre disposition.

En d’autres termes ; Nous avons tous entendu parler de la tête juive – le Yiddishe Kup – et nous en sommes vraiment fiers, mais mon rabbin m’a appris que pour que cette tête juive soit complète, il faut qu’elle soit attachée à un poing juif ! Dans la Yeshiva, nous devons être « le peuple du livre » et dans la rue – lorsqu’il s’agit d’antisémites – nous devons être « le peuple du fusil et du poing ». (Citation de feu Rabbi Meir Kahane) Oui, mes amis, nous avons besoin des deux.

Par conséquent, en plus d’étudier Daf Yomi et d’assister à la synagogue 3 fois par jour, assurez-vous de passer le même temps à apprendre à tirer avec une arme et à frapper fort. Faites tout votre possible pour obtenir une arme à feu légale et assurez-vous que les antisémites sachent que vous n’hésiterez pas à l’utiliser. Inscrivez aussi vos fils à la ligue des enfants et au karaté… et assurez-vous que cela inclut aussi vos filles ! Organisez des volontaires pour Hatzalah, mais aussi pour une patrouille de quartier pour surveiller les maisons juives, les entreprises, les shuls, les yeshivas, les mikvés et les rassemblements sociaux.

Au fait, j’ai fait l’analogie avec Hatzalah pour 2 raisons. Tout comme Hatzalah travaille avec les ambulanciers paramédicaux et les hôpitaux locaux, la « Patrouille Jamais Plus » devrait coordonner ses efforts avec la police locale. Mais la deuxième raison est encore plus importante. Nous savons tous pourquoi Hatzalah a été fondée et combien de vies juives ont été sauvées lorsque nous gérons nous-mêmes ces questions. La même chose doit se produire dans le monde de la sécurité juive.

Ne collectez pas d’argent pour embaucher une entreprise extérieure ou un policier en dehors de ses heures de service pour se tenir dans le hall de la synagogue ou conduire une voiture avec une étrange lumière jaune… faites-le vous-même ! Chacun de ces garçons Hatzalah a passé des centaines d’heures à s’entraîner et à se préparer et si cela est vrai pour sauver un juif d’une crise cardiaque, alors il est tout aussi vrai de sauver un juif d’une attaque de gang.

Une fois la « Patrouille plus jamais formée », mettez le numéro sur chaque maison et, comme lorsque vous appelez Hatzalah, appelez ces Juifs coriaces lorsque vous en avez besoin. Soit dit en passant, cette idée ne se limite pas seulement aux communautés juives en dehors d’Israël, mais doit également être faite en Israël. La dernière série d’émeutes à Lod, Ramle, Yaffo, Akko et Jérusalem nous a appris que, avec tout le respect que je dois à la police israélienne et à Tsahal, on ne peut pas leur faire confiance pour réagir rapidement dans ces situations.

Ces communautés devraient organiser leurs propres équipes d’autodéfense qui sont prêtes, disposées et capables d’agir dès qu’un problème survient. Ne vous y trompez pas… la tranquillité que nous avons maintenant est simplement « le calme avant la tempête ». Des émeutes éclateront à nouveau à Lod et Akko (et dans les autres endroits mentionnés), alors préparons-nous à une réponse forte.

Avec l’aide d’Hachem, ces Juifs endurcis réagiront à la vitesse de l’éclair, donneront une leçon aux antisémites et, une fois de plus, réaliseront les paroles de la Méguila Esther : « Les Juifs se sont organisés dans leurs villes… pour envoyer leur main contre ceux qui cherchaient leur mal, et personne ne pouvait leur résister, car la peur d’eux s’était abattue sur le peuple » (9 : 2).

Par Shmuel Sackett à Arutz Sheva

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews