Face aux législateurs en Ukraine : Rivlin met en garde : « Nous devons reconnaître l’antisémitisme »

Le Président Reuven Rivlin a déclaré aux parlementaires en Ukraine qu’il n y a aucun intérêt de ne pas reconnaître l’antisémitisme pour ce qu’il est.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

🟦 ANNONCE 🟦

Dans son discours, le 10ème Président d’Israël a mis en garde les législateurs d’Ukraine que, bien que la relation entre Jérusalem et Kiev est aujourd’hui axée sur l’avenir, il est néanmoins important de ne jamais oublier l’histoire.

Rivlin a déclaré que l’antisémitisme « doit être reconnu pour ce qu’il était » quand les dizaines de milliers de Juifs et non-Juifs ont été massacrés à Babi Yar, et « pour ce qu’il est aujourd’hui », et non pas réhabiliter ou glorifier les antisémites.

 » Aucun intérêt ne peut jamais justifier le silence, l’apathie, ni hésitation face à des anti-sémites. Mesdames et Messieurs, chaque année, nous marquons le Jour commémoratif de la Shoah en Israël et dans le monde en lisant les noms des victimes. Tout le monde a un nom. Mais il y a des noms, il y a beaucoup de noms, que nous ne saurons jamais, en dépit des efforts incessants pour les localiser. Les cousins de ma femme, des enfants en bas âge, les nourrissons et les bébés, sont laissés sans nom. Il n’y a personne dans le monde qui connaît leur nom. Ils étaient une fois ici, mais ne sont plus parmi nous. Plusieurs milliers de Juifs qui ont été abattus, massacrés, brûlés et enterrés vivants dans Babi Yar n’ont aussi pas de nom. Ils se sont éteints sous le ciel sans que personne ne se soucier d’enregistrer leurs noms. Ils sont anonymes.

La vallée était verte. Une main pressa la détente, encore et encore. Plus de 33.000 Juifs ont été tués en  deux jours, dans une mort cruelle et brutale. Mesdames et Messieurs, je ne décris pas cette image difficile, afin de vous choquer. Je vous dis ces histoires parce Babi Yar a vu non seulement l’assassinat de dizaines de milliers de personnes ; Juifs, Ukrainiens, Romani, et d’autres groupes non-juifs aux mains des nazis, avec l’aide de leurs collaborateurs ukrainiens, mais à Babi Yar les nazis ont cherché à oublier, refuser, effacer, cacher, et obscurcir l’horreur et les éléments de preuve. La vallée a vu deux péchés horribles. Le premier péché, était le péché d’assassiner et la destruction. Le deuxième péché était le péché de la dissimulation et la destruction de la mémoire. Le deuxième péché était pas moins systématique, ni sans relâche que le premier – il était aussi complet que le massacre lui-même. A partir de Juillet 1943, le SS a reçu un ordre de dissimuler toutes les preuves de l’assassinat des fosses communes. D’ici là, le nombre de tués a augmenté à plus de 150.000 à Babi Yar. L’ordre donné à l’unité 1005 était clair : pour cacher les preuves. Ils ont commencé d’abord par enlever les corps brûlés sur le bûcher. Puis ils ont écrasé les os et les cendres dispersées pour trouver de l’or ou l’argent. Les spoliations étaient si efficaces que le massacre cruellement méprisable a été presque effacé des pages de l’histoire « .

Il a ajouté  » plusieurs années après, quand les nazis avaient disparu depuis longtemps, et la guerre avait pris fin, il n’y avait pas encore un mémorial à Babi Yar. Les victimes de Babi Yar ont été deux fois effacé de la face de la terre, dans leur vie et après leur mort. J’ai me suis demandé plusieurs fois pourquoi les nazis ont investi tellement dans défiguration et obscurcissant la preuve. Il semble qu’ils avaient peur de la justice, mais aujourd’hui, je suis convaincu que la spoliation de la preuve faisait partie de la destruction. Les nazis ont réussi à détruire la mémoire, la solution finale « .

Il a poursuivi en soulignant, « le péché de la destruction a déjà été réalisé. Nous ne pouvons pas tourner le dos morts à la vie. Nous ne saurons jamais tous leurs noms, qui ils étaient, quels étaient leurs rêves et leurs pensées et comment ils marchaient à la mort. Mais nous ne devons  pas être des partenaires dans le second crime. Nous ne devons pas jouer un rôle dans le péché de l’oubli ou du refus. Environ 1,5 millions de Juifs ont été assassinés sur le territoire en Ukraine pendant la Seconde Guerre mondiale ; à Babi Yar, et dans de nombreux autres lieux d’assassinat. Ils les ont tiré dans les vallées, dans les bois, dans des fosses communes. De nombreux collaborateurs étaient ukrainiens, parmi les plus connus, les membres de l’ONU qui ont mené des pogroms et des massacres contre les Juifs et dans de nombreux cas, les ont remis aux Allemands. Il est vrai, il y avait plus de 2.500 Justes parmi les Nations, des bougies seules qui brillaient dans l’obscurité de l’humanité. Pourtant, la majorité est restée silencieuse « .

Le Président a poursuivi en disant, « la relation entre les peuples juifs et ukrainiens est aujourd’hui axée sur l’avenir, mais l’histoire qui est à la fois bonne et mauvaise ne doit jamais être oubliée. Nous devons reconnaître l’antisémitisme tel qu’il était et comme il se trouve aujourd’hui, et non pas réhabiliter ou glorifier les anti-sémites. Aucun intérêt ne peut jamais justifier le silence, l’apathie, ni hésitation face à des anti-sémites. Et les dirigeants nationaux qui soutiennent les idées antisémites, racistes, ou néo-nazis ne seront pas accueillis comme des amis parmi la famille des nations « .

Il a noté, » le peuple juif a une longue histoire entrelacée avec l’Ukraine. A Kiev, Lvov, à Odessa, et dans de nombreuses autres villes réparties à travers l’Ukraine. Voici une grande partie du peuple juif qui a vécu pendant plus de 1000 ans. Ici, un bastion de la culture juive du monde a été créé. Ici, ils ont influencé et ont été influencés par les voisins qui vivent autour d’eux, le peuple de l’Ukraine. Ici, sur le sol ukrainien deux des plus importants mouvements juifs les plus modernes a grandi et prospéré ; le Hassidisme et le sionisme.

Voici quelques-unes des plus grandes personnalités juives qui ont grandi et travaillé ; le Ba’al Shem Tov, Rabbi Lévi Its’hak de Berditchev, Ahad Ha’am, et mon professeur idéologique Ze’ev Jabotinsky. « Je crois que dans la foi complète que notre avenir est car nous avons appris  les leçons du passé, le traitement du passé, l’enseignement de la tolérance, l’amour pour son prochain, et la démocratie. Et à mon plaisir, je ne suis pas ici parmi une minorité. Aujourd’hui, l’Ukraine envoie au monde un message différent. L’Ukraine se révèle par des actions et des mots de son profond désir de changement et de réformes. Je suis rempli de gratitude pour l’Ukraine, pour le régime démocratique dont il défend fièrement, malgré les défis auxquels elle est confrontée, tant par la sécurité et l’économie. Je suis rempli de gratitude pour ce parlement distingué qui exprime l’esprit vivant de la démocratie ukrainienne, et je suis honoré de prendre la parole devant vous comme un partenaire et un ami « .

Le président a dit :« Amis, cette année, nous allons terminer 25 ans des relations diplomatiques entre Israël et l’Ukraine. Votre Excellence Monsieur le Président Porochenko, lors de votre visite en Israël un certain nombre d’accords dans les domaines du commerce et de l’économie ont été signés entre les deux pays, et nos politiques travaillent à accroître les échanges commerciaux, et vers un accord de libre-échange. Nous élargissons notre coopération dans la science, la technologie, la culture et le tourisme. Déjà aujourd’hui, le commerce entre nos pays se situe à plus d’un milliard de dollars, et il est important que nous grandissons cela, et pour faciliter cette croissance et éliminer les obstacles bilatéraux au commerce. Il n’y a déjà pas d’obligation de visa avant de se rendre en Israël, il y a de plus en plus de vols, et la distance est assez courte. Nous invitons le peuple ukrainien à venir nous voir, apprendre à connaître de première main l’Etat d’Israël et ses citoyens ».

Il a conclu :« L’Etat d’Israël croit dans le lien étroit entre la liberté, la démocratie et la prospérité. La liberté est une condition de la prospérité, et la prospérité est une condition de la liberté. Au fil des ans, l’Etat d’Israël a été contraint de défendre sa liberté, et en même temps de prospérer avec succès. Les défis ne sont pas faciles – seulement cette année, nous avons fait face au défi du terrorisme en cours et nous sommes exposés aux menaces que ce soit d’extrémistes islamistes tels que Daesh, le Hamas ou le Hezbollah – qui testent sans relâche notre volonté – ou si des États hostiles clé parmi eux l’Iran. Mais nous restons insistants et n’abandonnons pas la liberté, et la vie « .

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !