Finalement approuvé : lors du retour en Israël, un test d’antigène peut être effectué

Lors d’un sondage téléphonique mercredi soir, le gouvernement a finalement approuvé des modifications aux conditions de retour en Israël depuis l’étranger.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

A partir de jeudi, le passager peut choisir entre deux options – faire un test PCR 72 heures avant le vol « à l’ancienne » ou faire un test d’antigène 24 heures avant l’atterrissage. Il convient de considérer qu’un test à domicile ne convient pas, il doit être effectué dans un laboratoire certifié. Rien n’a changé pour ceux qui sont à l’étranger depuis moins de 72 heures – ils ne doivent passer les tests qu’après leur arrivée.

Après l’arrivée, le test PCR à Ben Gourion reste obligatoire.

Le ministère de la Santé a déclaré que cela avait été fait afin de « faciliter le tourisme entrant et les voyages pour les Israéliens tout en préservant la santé publique ». Le fait est que le résultat d’un test PCR est généralement obtenu en une journée, contrairement à un test rapide pour un antigène, mais surtout, il est beaucoup plus cher. Dans différents pays, le prix peut aller jusqu’à 200 $. Si la famille part en voyage, cela coûte extrêmement cher.

Dans les prochains jours, il pourrait y avoir de la confusion dans diverses compagnies aériennes – elles doivent transmettre l’ordre du ministère israélien de la Santé. Il est de la responsabilité du transporteur de vérifier que des tests appropriés sont disponibles avant l’embarquement.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦