Flambées de prix en Israel | De plus en plus d’israéliens avec des revenus de 10 000 shekels demandent de l’aide aux organisations caritatives

La flambée des prix ces derniers mois dans l’ économie, qui a fait grimper les prix de l’électricité, du carburant, de la nourriture et de nombreux autres biens de consommation de base, a également entraîné une augmentation des demandes des Israéliens aux organisations d’aide aux nécessiteux.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Dans l’organisation « Pethon Lev », le centre d’assistance à des dizaines de milliers de familles dans la distribution de paniers alimentaires, de vêtements, etc., a signalé qu’au premier semestre 2022, il y avait eu une augmentation de 20% des demandes d’assistance.

On estime également qu’une augmentation encore plus importante du nombre de demandes d’aide est attendue avant les fêtes de tTichri et Elloul.

La plupart des personnes qui demandent de l’aide le font pour la première fois. Selon le rapport sur la pauvreté, ils ne sont pas considérés comme pauvres, car ils gagnent plus de 9 700 NIS par mois, mais la hausse des prix et l’augmentation des dépenses les ont considérablement affectés.

L’organisme Bells, qui aide, conseille et accompagne financièrement environ 5 000 familles par an, a également constaté un bond significatif du nombre de références vers celles-ci au cours des deux derniers mois, et est persuadé que le nombre de demandes augmentera au fur et à mesure des fêtes de fin d’année.

Une tendance similaire est également enregistrée dans l’organisation « Live with Dignity », dont les bénévoles distribuent chaque mois environ 1 500 repas chauds aux personnes âgées et aux survivants de l’Holocauste. Ces chiffres ont gonflé au cours des deux dernières années, sous l’influence de la pandémie de corona, et suite à la récente hausse des prix, il y a eu une nouvelle augmentation des demandes d’aide.

Odelia, 45 ans, habitante de Kiryat Malachi, séparée et mère de deux enfants dont l’un a des besoins particuliers, décrit une difficulté croissante à faire face à la charge financière. « Je ne dors pas la nuit, cherchant différentes alternatives pour ramener de l’argent à la maison », dit-elle. « L’électricité, les œufs et le lait ne sont pas censés être des aliments de luxes, il est impossible d’exister sans ces besoins de base. J’ai l’impression de marcher dans une impasse. »

« Le sentiment est qu’il manque un adulte responsable », déclare Eli Cohen, PDG de Pethon Lev. On le sent bien dans la montée des demandeurs d’aide.

« L’augmentation des prix de l’électricité entraîne une augmentation horizontale des prix dans presque tout. C’est incroyable. Je ne comprends vraiment pas pourquoi l’État n’intervient pas. Nous avons récemment été informés qu’Israël n’a pas de dettes, qu’il y a un excédent de 60 milliards de NIS grâce aux impôts , pourquoi une telle augmentation de l’électricité ?

« 120 membres détachés de la Knesset mènent de plus en plus de campagnes électorales qui coûtent des milliards à l’économie, et tout cela pendant que les citoyens s’effondrent sous le fardeau. Cette crise se fait sentir surtout dans les communautés les plus faibles. »

Cohen explique qu’il s’agit d’une tendance continue, ce qui signifie une augmentation mensuelle de 20 % de la demande d’aide. Dans le même temps, il y a également eu une baisse des dons publics aux organisations d’aide à la suite de cette crise et beaucoup de ceux qui ont fait des dons ont décidé de réduire le montant ou de renoncer à faire des dons pour tenter de réduire les dépenses.

« La demande a considérablement augmenté, notre offre et notre capacité à recevoir des ressources ont considérablement diminué et les coûts ont considérablement augmenté. Il y a de la détresse partout », déclare Cohen.

Augmentation de 25 % des demandes de renseignements
Comme mentionné, l’organisation « Live with Dignity », qui gère 29 points de distribution alimentaire dans tout le pays, tente également de faire face à une augmentation des demandes de renseignements, tout en faisant face aux conséquences de la hausse des prix.

« Malheureusement, à mesure que les prix augmentent, que ce soit dans les produits de base, l’électricité, l’eau, et bien sûr dans les aliments comme la viande et les légumes, les coûts de fonctionnement pour nous augmentent également et les quantités que nous fournissons à un certain coût sont automatiquement faibles », note le PDG de l’association, Erez Karlenstein.

Si, pendant la période Corona, il y a eu une augmentation de 25 % des demandes d’aide, il est encore difficile d’estimer le volume de la demande en nombre – certainement lorsque l’estimation globale prévoit un grand bond significatif le mois prochain.

« Nous travaillons actuellement plus dur pour collecter des dons afin de combler l’écart entre les coûts d’exploitation et les prix des produits, mais à mesure que le coût de la vie augmente, nous devrons réduire la quantité de rations ou alternativement collecter davantage de dons », déclare Karlenstein.

« Nous appelons le peuple d’Israël à se mobiliser et à donner, malgré la difficulté, afin que les survivants de l’Holocauste et les personnes âgées ne se retrouvent pas affamés à la veille de la fête. »

Acheter en plusieurs fois
Sharon Levin, responsable de l’information à l’organisation « Bells », rapporte qu’au cours des derniers mois, il y a eu une augmentation de 15% à 10% des demandes de renseignements auprès de l’organisation.

« 80 % des candidats sont des employés », précise Levin. « Les dépenses courantes de la famille augmentent – la hausse des prix de l’électricité affecte, les gens sont plus à la maison donc il y a plus de dépenses pour la nourriture. Le carburant est devenu plus cher. Il y a des dépenses pour les attractions et les activités pour les enfants.

« Nous essayons d’aider à planifier les dépenses pendant cette période. Nous comprenons que la hausse des prix n’est pas un événement ponctuel, mais un événement continu auquel il faut se préparer. Les taux d’intérêt augmenteront à nouveau et cela affectera les prêts. Les prix de l’électricité vont monter, le prix du pain va monter, il va falloir renoncer à des choses. »

Par exemple, dans le cas de T., une habitante du sud, qui nous avoue que ces derniers mois, elle a dû décider entre acheter des médicaments ou de la nourriture, son réfrigérateur est souvent vide, dit-elle, et elle paie régulièrement ses factures d’électricité et d’eau.

« Il n’y a plus de dépenses pour le luxe », explique N., une résidente du centre, qui n’aurait jamais pensé qu’elle aurait besoin d’aide pour finir le mois. Sa famille est au-dessus du seuil de pauvreté, elle et son mari gagnent ensemble environ 12 000 NIS par mois et ont une hypothèque de 3 000 NIS.

« Aujourd’hui, nous réfléchissons à deux fois avant d’acheter des choses pour les enfants comme des vêtements et des jouets. Mes parents nous aident à faire les courses au supermarché. J’ai réduit les trajets car le carburant est devenu plus cher. Lorsque j’allume un climatiseur dans la chambre des enfants, j’éteins le climatiseur du salon.

« Les vacances approchent et je suis inquiète car il y a beaucoup de dépenses pendant cette période. En attendant, on fait des emprunts, mais ce n’est pas une solution. Ça ne fait que repousser le problème. »



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦