L’élimination du commandant de la Force Quds au sein des Gardiens de la révolution iraniens, le général Qassem Soleimani par les Américains il y a quelques jours à l’aéroport de Bagdad, a en effet porté un coup au moral de tous les mandataires iraniens comme le Hezbollah, qui essaie de présenter Soleimani comme un levier pour lancer une guerre psychologique contre Israël et ses habitants près de la frontière au sud du Liban.

Le Hezbollah a placé face de la frontière avec Israël une grande affiche avec une photo du général Qassem Soleimani de l’Iran, qui a également servi en tant que commandant suprême du Hezbollah libanais avec l’inscription, à la fois en arabe et en hébreu: « L’horreur continuera » , un message contre l’armée israélienne et les résidents israéliens.

Israël n’est pas resté indifférent et en peu de temps a placé une autre affiche pour le Hezbollah, à la frontière avec l’image du général Soleimani avec un nez de cochon, mais avec la légende suivante: « Pas de peur et pas de terreur Nasrallah, Soleimani t’attend, nous te trouverons n’importe où  »

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.