Honteux : Les « Aiguilles d’Auschwitz » sont en vente en Israël

Mardi, les médias ont appris qu’un lot avait été mis aux enchères à Jérusalem – un ensemble d’aiguilles avec lesquelles des numéros étaient tatoués sur les mains des prisonniers du camp de la mort.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’ensemble se compose de plaques de fer sur lesquelles des chiffres sont appliqués avec des aiguilles – ainsi les prisonniers qui n’étaient pas considérés comme des humains étaient « marqués ». Les survivants des camps de concentration jusqu’à la vieillesse ont conservé entre leurs mains des témoignages de leurs souffrances.

Le commissaire-priseur Meir Tsolman estime qu’il sensibilise ainsi « les gens aux horreurs de l’Holocauste », le prix de départ de l’ensemble est de 3 500 dollars.

Au total, il existe trois ensembles de ce type dans le monde – les deux autres sont conservés à Auschwitz et au musée de Saint-Pétersbourg.

Publicité 

Mercredi, une alliance d’organisations de survivants de l’Holocauste a déposé une plainte demandant l’interdiction de la vente, puisque la place de telles choses est dans le musée de Yad Vashem.

Le procès dit : « La désignation satanique a été appliquée avec ces outils, et les personnes qui l’ont fait sont des criminels contre l’humanité. Mais il y a ceux qui voient probablement les choses différemment – cela a une valeur économique. Quelqu’un est prêt à gagner de l’argent là-dessus. »

Les auteurs de la pétition estiment que l’État devrait intervenir et mettre fin au commerce cynique.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦