INFO DERNIERE MINUTE : Expulsion des propriétaires juifs de leur maison de Hevron

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Après la détermination du procureur général pour que  l’évacuation soit effectuée aujourd’hui, la police est venue de façon inattendue cet après-midi pour faire évacuer la maison  « Les Patriarches » à Hébron malgré l’opposition de nombreux ministres de droite.

Selon Barak:

Publicité 

« Nous ne permettrons pas des activités illégales»

Les désaccords entre les ministres et les menaces n’ont pas empêché le ministre de la Défense Ehud Barak de vider cette maison la veille de Pessah dans la ville du berceau du peuple juif qui est Hébron, c’est une action qui fait grand bruit en Israel depuis ces derniers jours.

La police a encerclé la maison à midi et a achevé l’évacuation des occupants, situé près du Tombeau des Patriarches à Hébron.

Des centaines de policiers et des officiers  se sont rassembles sans prévenir, ce qui a  surpris les occupants et le voisinage, en pleine préparation des fêtes de Pâques. Pendant ce temps, la police a isolé le secteur autour de la maison pour éviter des manifestations.

Après avoir constaté le contrôle de la situation, ils  ont ordonné aux occupants d’évacuer et ont annoncé que ceux qui restent  seront évacués aussi, c’est alors que  d’autres forces de police se sont déployés ainsi que des  équipes de la  MDA  à l’extérieur du bâtiment. Aucun incident violent n’a été déploré.

Le ministre de la Défense a déclaré hier qu’il y a eu une réunion avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou, dont étaient présent aussi,  les ministres Benny Begin et Moshe  Ya’alon, qui voulaient reporter l’évacuation de la maison dans les 30 jours.

Mais ce qui a fait pencher la balance était probablement la détermination du procureur général. En réponse à l’opération d’évacuation du ministre de la Défense, Ehud Barak,a déclaré qu’il  continuerait   » à aider à maintenir la loi et la démocratie au sein de l’autorité de l’Etat pour ses citoyens ».

Le Ministre de la Défense Barak a ajouté  « Nous ne pouvons pas tolérer une situation où les actions illégales sont prises pour déterminer ou dicter des faits non permis », a déclaré le ministre.

Danny Danon a été outragé par l’évacuation:

« Barak devrait communiquer avec le bureau, je n’ai pas vu une telle détermination lors des habitations  illégales des Palestiniens, » at-il dit: «Si le Premier ministre a soutenu la décision prise par le ministre de la Défense -. Le Premier ministre a eu tort « .

Un juif de Hevron en 1929, qui pleure après le massacre de nombreux juifs par des palestiniens.

En 1929, le conflit touche particulièrement la ville de Hébron où des Arabes massacrent 67 Juifs et en blessent 60. Des maisons juives et des synagogues sont saccagées.

 

Quand enfin, nos politiciens comprendront que cette ville est la notre et que les palestiniens ne sont pas chez eux, trop de diplomatie tue la diplomatie.

 

 

🟦 ANNONCE 🟦