Lors d’une réunion entre le chef de l’establishment politique du ministère des Affaires étrangères et 13 ambassadeurs européens, il a déclaré qu’Israël avait décidé de ne pas intervenir dans les élections en Judée Samarie, et a demandé qu’ils ne se joignent pas aux accusations attendues d’Abou Mazen selon lesquelles Israël était responsable de leur inexistence. Les ambassadeurs ont cherché à approuver l’entrée d’observateurs en Judée Samarie et à Gaza.

Le chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères, Alon Bar, a rencontré ce matin (mardi) 13 ambassadeurs européens et leur a souligné qu’Israël ne travaillait pas pour contrecarrer les élections parlementaires palestiniennes – selon des sources impliquées dans le contenu de la réunion. En outre, le barreau a déclaré qu’Israël s’attend à ce que les pays européens ne se joignent pas aux accusations d’Abbas.

L’ambassadeur d’Allemagne en Israël, Susan et Bountiful-Rainer, a déclaré que la réunion avait été initiée par la partie européenne afin de souligner l’importance des élections démocratiques en l’Autorité palestinienne. Elle a déclaré que l’ambassadeur de l’UE en Israël et des diplomates de 12 États membres de l’UE assistaient à la réunion – France, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Belgique, Espagne, Italie, Danemark, Suède, Irlande , Grèce et Portugal.

Lors de la réunion, les diplomates européens ont demandé à Israël d’autoriser une délégation d’observateurs des pays européens à entrer en Judée Samarie et à Gaza pour surveiller les élections.

Le chef de l’establishment politique du ministère des Affaires étrangères, Bar, a déclaré aux diplomates européens qu’Israël avait pris la décision éclairée de ne pas se référer aux élections de l’AP de quelque manière que ce soit, permettant ainsi à Abu Mazen de prendre des décisions lui-même. Il a précisé que même sur la question des élections à Jérusalem-Est, Israël n’a pris aucune décision.

Publicité 

Bar a déclaré aux diplomates européens qu’à son avis, le président de l’AP était sur le point de reporter les élections par crainte de la victoire du Hamas.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lior Hayat, a également déclaré que Bar avait dit aux ambassadeurs que les élections de l’AP étaient un problème interne palestinien et qu’Israël n’avait pas l’intention d’intervenir et de les empêcher. Selon lui, Bar a souligné aux ambassadeurs la nature problématique de la participation de l’organisation terroriste Hamas aux élections. « Israël agit avec prudence et responsabilité pour empêcher la détérioration de la situation sur le terrain et attend des pays européens qu’ils se comportent de la même manière », a déclaré Bar aux diplomates européens.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews