Israël essaie de vendre les respirateurs qu’il a achetés en trop

Juste avant que nous n’entrions tous dans la fermeture, « Israel Hayom » a appris que l’Etat travaille pour vendre les machines achetées lors de la première vague.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Alors que l’État d’Israël marche vers une fermeture complète et que le système de santé brandit un «drapeau rouge» , Israel Hayom a appris que les ministères de la Santé et des Affaires étrangères tentent de vendre les respirateurs achetés dans la première vague qui sont inutilisés.

Ce sont des machines pour lesquelles une avance en espèces a été payée, elles sont toujours en Chine et ne sont pas encore arrivées en Israël, mais parmi les responsables, il y a une conclusion que selon l’état des respirateurs aujourd’hui, nous n’atteindrons pas un nombre astronomique de 5000 respirateurs et donc l’État veut vendre les machines.

🟦 ANNONCE 🟦

Comme indiqué, Israël ne peut pas annuler les contrats qu’il a déjà signés et tente donc de vendre les machines à d’autres pays et d’éviter ainsi des dommages économiques. De plus, le personnel médical des hôpitaux souffre déjà d’une lourde charge de travail et d’une pénurie de main-d’œuvre, le nombre de respirateurs étant d’environ 140.

D’où la question, y a-t-il quelqu’un qui utilisera tous les respirateurs achetés ?
La tentative de vente a été faite par le ministère de la Santé et négociée par le ministère des Affaires étrangères. Le ministère de la Santé approuve la publication et déclare : « L’État d’Israël améliore ses inventaires. Nous atteignons les objectifs fixés par le gouvernement et examinons la possibilité de vendre et d’aider les États membres en raison de l’achat d’excédents. »

Publicité 

L’État d’Israël a déclaré que << l’État d’Israël était prêt dans la première phase de la crise corona à des scénarios extrêmes et a acheté du matériel médical afin qu’il n’y ait pas de pénurie de matériel médical au profit des citoyens israéliens. À présent, le Ministère de la santé améliore et équipe le système de santé des meilleurs respirateurs. Nous proposons à la vente les équipements excédentaires au profit d’autres pays afin qu’ils puissent être équipés au profit des citoyens de leur propre pays. « 

Comme vous vous en souvenez peut-être, en mars de cette année, dans le cadre de la première vague, l’État s’est préparé à la réanimation de 5 000 patients corona en cas de besoin. Le directeur général du ministère de la Santé de l’époque, Moshe Bar-Siman Tov, a signalé aux comités de la Knesset que les hôpitaux disposaient d’un inventaire de 1 500 machines disponibles et utilisables et qu’il y avait entre 800 et 900 machines supplémentaires au sein de l’autorité militaire et 70 autres dans le secteur privé. Le chef du Mossad, Yossi Cohen, était chargé d’apporter le matériel. Un autre médecin et selon diverses publications, a réussi à acheter 3 500 autres machines pour Israël.

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦