Israël interdit la vente de poisson méditerranéen à la suite d’une marée noire

En raison de la contamination par le goudron de la marée noire, les poissons de la Méditerranée ne seront pas vendus jusqu’à nouvel ordre.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Les ministères israéliens de la Santé et de l’Agriculture ont interdit la vente de poisson de la mer Méditerranée à la suite d’un déversement de pétrole désastreux la semaine dernière qui a tué des animaux sauvages et pollué tout le littoral d’Israël, a rapporté la Douzième chaîne mercredi.

Bien qu’aucun résultat n’ait été reçu à ce jour indiquant le danger posé par la consommation de poisson, le ministère de la Santé a décidé par précaution de ne pas commercialiser le poisson de la Méditerranée.

L’ordonnance interdit la commercialisation des poissons comestibles pêchés au large de la côte méditerranéenne, mais la proclamation n’est valable qu’à partir du moment où elle a été publiée, ce qui signifie que tout poisson capturé ces derniers jours peut encore être vendu.

La déclaration du ministère n’avertit pas le public de la consommation de poisson pêché depuis la marée noire, découverte la semaine dernière alors que des boules de goudron collant commençaient à s’échouer sur les plages d’Israël d’Ashkelon dans le sud jusqu’aux Liban. Il a été déterminé qu’une énorme baleine morte sur la plage avait été empoisonnée par la pollution comme d’autres poissons, des oiseaux et des tortues.

Publicité 

En réponse à l’interdiction, l’Association israélienne des éleveurs de poissons a annoncé qu’elle s’apprêtait à doubler l’offre de poissons de bassin sur le marché. Ces poissons sont élevés à l’intérieur des terres dans des étangs d’eau de source qui sont des systèmes fermés loin de la Méditerranée.

«Les producteurs étaient prêts, comme chaque année, à répondre à la demande attendue pour la période de la Pâque», a déclaré le PDG de l’association, Eli Sharir. La fête de Pessah commence à la fin du mois de mars lorsque des millions de familles se réunissent pour un grand repas traditionnel.

«Suite à l’annonce du ministère de la Santé, nous changeons considérablement de vitesse et travaillons pour doubler les quantités afin de garantir que chaque foyer en Israël puisse profiter, dans les semaines et les vacances à venir, du poisson frais israélien sans crainte», a déclaré Sharir.

Des échantillons de poissons de la Méditerranée ont été envoyés aux laboratoires du ministère de l’Agriculture pour écarter la présence de tout contaminant. Les résultats sont attendus dans les prochains jours, après quoi de nouvelles instructions seront données, selon le rapport.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE