Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au centre de cette évaluation stratégique se trouve la tension entre la puissance et l’influence croissantes d’Israël dans la région et la possibilité que cette force actuelle devienne fragile et temporaire.

Cette tension découle d’une liste de facteurs qui pourraient conduire l’année prochaine à un conflit de grande ampleur et même à une guerre dans la région.

Tout cela en raison du comportement d’Israël face à plusieurs défis de sécurité nationale: la ténacité et la résolution croissantes du régime iranien, à la fois en termes de sa capacité nucléaire et ses efforts pour accroître sa présence en Syrie et dans d’autres domaines pour opérer contre Israël;
Les efforts du Hezbollah pour obtenir des armes de précision; et les efforts du Hamas pour apaiser les tensions dans la bande de Gaza et influencer les termes de son accord de développement avec Israël.

Ces facteurs se produisent alors qu’Israël est au milieu d’une crise politique constante qui a paralysé son gouvernement pendant plus d’un an selon le site Ynet.

La mort de Soleimani : potentiel de changement stratégique

La présentation du rapport au président Reuven Rivlin en début de semaine a eu lieu dans l’ombre de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par les États-Unis, un fait qui, selon les analystes de l’institut, donne du poids à une éventuelle escalade dans la région et la nécessité d’une nouvelle stratégie israélienne.

La mort du général pourrait conduire à un nouveau potentiel dans la réalité stratégique de la région, dont la taille et l’influence restent à voir.

Il est possible que l’Iran et les États-Unis envisagent toujours de nouvelles mesures, qui illustrent l’incertitude, le manque de stabilité et la volatilité qui ont déjà caractérisé le Moyen-Orient au cours de la dernière décennie.

Ces mouvements pourraient conduire à une variété de scénarios: une escalade qui mène à un conflit à grande échelle entre les États-Unis et l’Iran, qui pourrait bien impliquer Israël; la poursuite de la situation actuelle entre les deux nations, des batailles de pouvoir et des attaques ciblées; ou même le report d’une réaction iranienne lorsque le niveau d’alerte des États-Unis et de leurs alliés est réduit.

Une échelle de menaces

Guerre dans le Nord: Selon l’Institut, la menace la plus critique d’Israël en 2020 est la possibilité d’une guerre le long de sa région frontalière nord avec les forces armées qui y sont stationnées: Iran, Hezbollah au Liban, régime syrien et les milices pro-iraniennes.

Les défis d’Israël le long de la frontière nord ont augmenté au cours de la dernière année, et Tsahal doit se préparer à une guerre sur plusieurs fronts comme scénario principal dans la région.

Cette escalade, au cas où elle se détériorerait en une guerre totale, pourrait se produire dans l’un des deux scénarios principaux.

  1. Une «troisième guerre du Liban» avec le Hezbollah, un conflit qui serait beaucoup plus violent et meurtrier que son prédécesseur de 2006.
  2. «La première guerre du nord» avec le Hezbollah au Liban, mais aussi avec les forces en Syrie et même en Irak, en Iran ou d’autres facteurs dans la région.

Le risque d’une telle escalade exige qu’Israël mène un débat exhaustif sur les avantages et les inconvénients de tout effort visant à empêcher l’ennemi d’acquérir de meilleures armes classiques (par opposition aux efforts visant à obtenir des capacités nucléaires, qui ont une large opposition) .

Israël doit tenir un débat exhaustif sur le concept d’une « réaction brutale » contre le Hezbollah et le moment opportun pour une telle action. Vous devriez également envisager des alternatives, compte tenu des derniers efforts de l’organisation terroriste pour améliorer la précision de son arsenal de roquettes.

Programme nucléaire de l’Iran: l’urgence de cette menace est encore assez faible en 2020, mais sa gravité future potentielle est beaucoup plus grande.

Israël doit se préparer au scénario le plus extrême, en dépit de son immédiateté immédiate, pour que l’Iran fasse une percée sur son chemin vers une bombe nucléaire.

Israël doit simultanément planifier deux scénarios plus réalistes: une reprise des négociations sur l’accord nucléaire avec l’Iran (une possibilité faible compte tenu de la mort de Soleimani) et le début de la « lente traînée » vers la bombe.

Les deux scénarios nécessitent une compréhension approfondie et des plans conjoints, y compris militaires, avec les États-Unis.

Guerre dans le Sud: la possibilité d’une épidémie entre le Hamas et Israël reste élevée, malgré les efforts en cours pour parvenir à un accord calme à long terme. En tout cas, la menace d’escalade le long de la frontière sud d’Israël est bien moindre que dans le nord.

Si Israël et le Hamas n’appliquent pas d’accord, cela augmente la possibilité d’une confrontation militaire à grande échelle dans la bande de Gaza, une confrontation dont aucune des parties ne veut vraiment.

Si une telle bataille se produit, Israël doit être rapide et maniable, se concentrant sur l’aile militaire du Hamas, détruisant toute l’organisation et conquérant l’enclave – et, finalement, mettant fin à l’épidémie par une médiation diplomatique qui se traduit par à une position forte pour Israël.

Les Palestiniens : L’institut exhorte à nouveau le gouvernement à essayer de relancer les négociations de paix. Si cela échoue, des mesures doivent être prises pour préserver l’image du pays en tant que nation juive, démocratique, sûre et morale.

Les préparatifs pour le lendemain de la démission du président palestinien Mahmoud Abbas sont nécessaires, tout comme le soutien continu au développement économique de l’ Autorité palestinienne .

L’Institut considère que la publication de la proposition du président Donald Trump pour la paix au Moyen-Orient, qui s’appelle depuis longtemps « l’accord du siècle », est d’une grande importance.

Ce plan tentera d’établir de nouveaux paramètres pour les conversations et de reconnaître les nouvelles réalités régionales créées au cours des 50 dernières années.

L’évaluation montre que l’absence de nouvelle planification stratégique concernant les Palestiniens est préjudiciable à Israël et pourrait conduire à une escalade en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza.

Élections présidentielles aux États-Unis: les États-Unis iront aux urnes cette année.

L’institut recommande à Israël de souligner qu’il ne veut pas que les États-Unis combattent ou répandent du sang en son nom. Israël est un atout stratégique et un allié de confiance pour les États-Unis. Accroître ses propres capacités militaires et diplomatiques est donc la meilleure solution.

Israël doit faire tout son possible pour devenir une question de consensus pour les deux parties. Il doit également faire un effort renouvelé pour ramener le public juif américain dans la couche, une communauté qui s’est récemment distanciée du monopole du judaïsme orthodoxe sur la vie juive israélienne.

Approche sunnite: Israël doit briser le plafond de verre de la coopération avec les régimes sunnites pragmatiques du Moyen-Orient.

Les deux efforts clés pour de tels progrès sont la commercialisation de leurs capacités technologiques, économiques et de défense, qui pourraient aider ces nations dans leur lutte contre l’Iran et relever les défis économiques et innovants auxquels elles sont confrontées au 21e siècle, et la Progrès significatifs sur la question palestinienne – offrant à ces nations une couverture pour accroître leurs liens avec Israël.

Jordanie: La reconstruction des relations entre Israël et la Jordanie est un effort critique que l’institut estime devoir être mené.

Ici aussi, les «fruits de la paix» (eau, défense, gaz et projets communs) peuvent jouer un rôle dans la conclusion d’un accord avec les Palestiniens et sont essentiels pour mettre fin à l’une des périodes de relations bilatérales les plus faibles depuis le Traité de paix de 1994.

Dépenses de défense: Compte tenu de l’audace croissante de l’Iran et de sa présence continue en Syrie, en Irak et au Liban, Tsahal devrait augmenter ses niveaux de préparation sur tous les fronts: Iran, Hezbollah, Syrie et Palestiniens.

Un plan pluriannuel pour les FDI devrait être mis en œuvre, y compris un plan d’aide financière étrangère suspendu depuis deux ans, améliorer ses capacités d’attaque contre l’Iran, accroître la formation et travailler à la mise en œuvre de plans stratégiques et opérationnels appropriés pour les capacités actuelles et les capacités d’action développées par l’Iran, le Hezbollah et le Hamas.

« L’impasse politique en Israël n’a pas pu arriver au pire moment », a déclaré Rivlin en acceptant le rapport du directeur exécutif de l’INSS, Amos Yadlin.

Article écrit par Itamar Eichner sur Ynet News en anglais | Traduit par Infos Israel News en français pour servir la communauté franco-israélienne.



Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !