Le gouvernement israélien travaille en étroite collaboration avec l’administration Trump pour parvenir à un accord qui ouvre la voie à l’application de la souveraineté israélienne sur certaines parties de la Judée et de la Samarie, a rapporté mercredi la ministre Tzipi Hotovely (Likud).

S’adressant à Arutz Sheva, Hotovely a déclaré que des efforts sont faits pour combler les désaccords sur la portée du plan de souveraineté et les conditions qu’Israël doit accepter pour recevoir la reconnaissance des États-Unis pour le mouvement, reconnaissance qui est la clé pour aller de l’avant avec le plan dans le cadre de l’accord de coalition avec le parti de centre-gauche, Azul y Blanco.

Le ministre a commencé par rejeter la critique de droite du plan de souveraineté, affirmant que les cartes incorrectes et les fausses déclarations étaient diffusées par les opposants au plan.

« De nombreuses cartes incorrectes ont été publiées et de nombreuses déclarations incorrectes ont été faites », a déclaré Hotovely, qui est membre de l’équipe de cartographie israélo-américaine chargée d’élaborer les détails du plan de souveraineté et de parvenir à un accord entre la Maison Blanche et le gouvernement israélien.

On connaît peu les détails du plan en cours de discussion, et les équipes israéliennes et américaines restent silencieuses sur les propositions à l’étude.

Cela a conduit à une spéculation généralisée concernant les dimensions du plan de souveraineté, y compris des rapports citant des responsables anonymes d’Israël, des États-Unis et de l’Autorité palestinienne qui ont alimenté un certain nombre de scénarios très différents, allant de la possibilité qu’Israël n’appliquera la souveraineté qu’à plusieurs grands blocs de villages, mettant de côté les plans pour inclure la vallée du Jourdain, note un rapport de Channel 11, suggérant qu’Israël négocie avec les États-Unis pour inclure plus de colonies israéliennes dans le carte, en échange de secouer la souveraineté sur d’autres domaines.

Hotovely a rejeté les allégations selon lesquelles les États-Unis pressaient Israël de renoncer à un contrôle partiel sur des parties de la zone C en Judée-Samarie, qui est sous le contrôle total d’Israël.

«À aucun moment, il n’a été envisagé de transférer des parties de la zone C aux Palestiniens. C’est une idée qui n’est jamais venue. Il n’y a aucun accord avec les États-Unis à cet égard.»

Concernant la demande des Américains que le parti bleu et blanc approuve tout mouvement vers la souveraineté, Hotovely a indiqué que le Premier ministre Netanyahu avait clairement indiqué qu’il avait l’intention d’aller de l’avant avec le plan de souveraineté, quelle que soit la position d’Azul. et blanc.

Le Premier ministre a précisé que, malgré la demande américaine, il est obligé sur cette question, même sans l’approbation de Bleu et Blanc. Fondamentalement, il y a eu un retrait des États-Unis sur cette question.

« Les Américains considèrent la question de la vallée du Jourdain comme particulièrement sensible, en raison du traité de paix avec la Jordanie. En tant que personne qui veut voir Eli, Shiloh et Beit El sous la souveraineté israélienne, je peux dire que la valeur centrale de la souveraineté est dans des endroits qui, pendant des années, n’étaient pas en consensus ; des endroits d’où nous tirons notre droit à la Terre d’Israël, comme Elon Moreh et Beit El. Une partie du combat en ce moment consiste à faire en sorte que la souveraineté ne s’applique pas seulement à des blocs de villages. »

« L’important est que le gouvernement israélien n’accepte jamais un état palestinien d’aucune sorte dans le cadre d’un accord pour appliquer la souveraineté. »

Hotovely a ajouté que le plan de souveraineté, qui devrait être présenté au gouvernement cet été, ne sera pas voté dans le cadre du plan de paix de l’administration Trump, qui appelle à un État palestinien.

« Le gouvernement israélien n’accepte pas le plan Trump dans le cadre de la décision du gouvernement. Tout ce que nous avons dit, c’est que nous sommes prêts à appeler les Palestiniens à négocier sur la base du plan et sur la base du cadre sur la table. « 

Le ministre a ensuite mentionné qu’Israël n’accepterait pas un gel de la construction dans certaines villes, comme le propose le plan Trump pour 15 villes.

« Nous n’accepterons pas du tout un gel de la construction dans certaines villes et nous n’accepterons pas du tout la création d’enclaves qui entravent le développement des villes établies. Le plan de souveraineté ne comprend pas de concessions dans la zone C, ni un accord avec un État palestinien . »

« Ce sont toutes des lignes rouges pour le gouvernement israélien et le Premier ministre en parlera à la table de négociation avec les Américains. À l’heure actuelle, il y a un écart entre notre position et celle des États-Unis, qui entame une saison électorale difficile. »

Via: Avec les informations d’Arutz Sheva

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr