Cela a eu lieu lors du débat sur la loi référendaire (la loi pour faire la tenue d’un référendum dans le cas où Israël donne une partie de son territoire «souverain» – mais pas des parties de la Judée et de la Samarie – pour les Arabes), qui a passé en première lecture à la Knesset,  jeudi matin.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au cours du débat, Motti Yogev (Bayit Yehudi) a dit: «la terre d’Israël appartient au peuple d’Israël», et  Jamal Zahalke (Balad) a répondu: «Nous [les Arabes] étaient là avant vous, et nous serons là, après vous. « 

Dans un geste inhabituel, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a demandé de prendre le podium et a dit à Zahalke: «La première partie n’est pas vrai, et la seconde ne le sera pas. »

Peu de temps après, M. Netanyahu a publié l’échange sur Facebook et Twitter, et le ministre de l’Economie Naftali Bennett a écrit sur Facebook qu’il était fier de Netanyahou.

«Nous étions ici en premier, parce que c’est écrit dans la Torah, » a ajouté Moshe Gafni et le ministre des Finances Yair Lapid, qui n’accepte pas toujours les avis de Gafni , mais a crié «c’est vrai !».

Au moins ils ont fait quelque chose de bien à la Knesset.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !