La France et la Turquie à couteaux tirés

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

En 2001, la France a reconnu le massacre des Arméniens par l’Empire ottoman (au bout de 90 ans) comme un génocide. Et les Turcs sont scandalisés.

Face à l’hostilité ouverte du président français Nicolas Sarkozy et la situation de la Turquie emblématique de son statut à  l’Union européenne, soutenue par une économie en croissance rapide, Ankara a peu à perdre en choisissant un combat politique contre Paris.

Publicité 

Du coup, la Turquie prend un rôle plus central qui  influe au Moyen-Orient, en particulier vers la Syrie, l’Iran et la Libye. La France pourrait ressentir une certaine gêne diplomatique si  les entreprises françaises risquent de perdre des contrats lucratifs avec les  turcs.

Même si près de 100 ans se sont écoulés depuis la tuerie qui a coïncidé avec la première guerre mondiale, les gouvernements turcs successifs et la grande majorité des Turcs  sentent cette accusation de génocide comme une insulte directe à leur nation.

Les dirigeants turcs affirment également que le projet de loi, proposé par 40 députés du parti de Nicolas Sarkozy, est une tentative flagrante de gagner les votes des 500 000 Arméniens en France dans les élections l’année prochaine.

« Cette proposition de loi ciblée et  hostile à la République de Turquie, et à la la nation turque et les citoyens turque de France»,a dit  le Premier ministre turc Erdogan dans une lettre laconique libellé à Sarkozy, la semaine dernière.

« Je tiens à indiquer clairement que ces mesures auront des conséquences graves pour l’avenir des relations entre la Turquie et la France dans les domaines politique, économique, culturel « , a t-il rajouté .

Les échanges commerciaux entre la France et la Turquie de Janvier à Novembre de cette année se sont élevés à plus de 13,5 milliards de dollars, selon les statistiques du gouvernement turc. La France est le cinquième marché en Turquie principale d’exportation et la 6eme source plus grande de ses importations.

La Turquie et la France sont membres de l’Organisation mondiale du commerce, qui est censé éviter le boycott. Compte tenu de l’adhésion à l’OMC, et le boycott actuellement en vigueur….

🟦 ANNONCE 🟦