Shalom,

Je constate encore une fois, grâce aux mails, que fort heureusement le sujet Katsav est loin d être termine et que n’en déplaise a tous ceux qui on contribue à faire qu’ ‘il se trouve la ou il est aujourd’hui, Moshe Katsav tient plus de Dreyfus ou d’Edmond Dantes que du serial violeur dépeint tant et tant de fois dans la presse israélienne.

Peu de gens ont réellement conscience de la tragédie qui s est jouée en coulisse dans cette histoire. La machine judiciaire s’est mise en place un jour d’été 2006, et s’est terminée pour Moshe Katsav de la manière que tout le monde connait. Je pense que personne ne peut imaginer avec quelle rage et quelle cruauté le système s’est mis en concordance pour atteindre son but: Eliminer le huitième président de l’état d’Israël de la carte publique en en tirant un maximum de profit et cela dans toutes les strates du système qui régit notre pays.

 

•Un procureur, après avoir déclenche par ses phrases assassines une sorte de (laisser- passer) a tous ceux qui ont surfe sur la vague du lynchage se retrouve « promu ».

•Les enquêteurs de la police (super pro des fuites dans la presse et des interviews marketings adeptes de méthodes rouges et inventeur de vérité se retrouvent « promus ».

•La presse israélienne qui a un code de déontologie bien a elle comme on dit ce qu’on veut comme on veut et seulement ce qui nous arrange s’ est fait et se fera encore beaucoup d’argent sur le dos de Moshe Katas…La liste de tout ceux qui ont trempe dans cette immonde mise a mort est encore longue…

 

Après avoir travaille 35 ans pour l’état assure des postes importants et avoir trace droit comme les anciens par amour pour Israël Mr Katsav se retrouve a 66 ans jeté comme une vieille chemise dans les prisons d’ou sont sortis, il y a quelque temps plus de mille palestiniens dont certain avec du sang sur les mains. Est- ce cela Israël? Est- ce que l’on veut comme société comme exemple comme héritage?…

Beaucoup dirons : »il n y a pas de fumée sans feu «ou encore: «mais bien sur que s’est vrai je l’ai lu dans les journaux »…La je dirais presque qu’ils n’auront pas tord…Mr Katsav a peut être fait des erreurs il n’a peut être pas su gérer…Car au plus il a voulu se protéger lui et les siens, au plus ils ont renchéri dans la haine…

C’est la politique me direz-vous? Mais n’importe qui aurait accès aux détails du procès aurait compris en peu de temps qu’il s agissait d’une mascarade. Malgré les dizaines de détails qui appuyaient le fait que cette femme (alef) avait été manipulée par tout le monde pour qu’elle s’engage dans un témoignage qu’elle ne contrôlait même pas elle-même. Les juges ont utilise la fameuse » intime conviction » pour envoyer, pas moins de 7 années, le père de 5 enfants et grand père de plusieurs petits enfants.

Je peux dire que nous sommes loin de ce que tout le monde a pu dire et écrire à ce sujet. La verite c’est que « alef »est elle aussi prise au piège de l’ampleur qu’a pris son envie de vengeance. En 1998,lorsque M Katas alors ministre du tourisme, fini par licencier « alef »de son poste de secrétaire ,car comme il l’a dit, il la trouvait instable et incompétente(d ailleurs plusieurs autres employées qui travaillaient avec elle on confirme cela devant le tribunal);celle-ci avait promis devant tout le monde qu’elle aurait sa vengeance…Quelque temps plus tard, cela ne l’empêchera pas de téléphoner des dizaines de fois au secrétariat du bureau du président Katsav pour exiger de lui qu’il la réembauche….

Arrive ce fameux jour ou une députée travailliste en mal d attention, accompagnée d’un autre désœuvré, s’attèlent tout d’un coup à vouloir absolument faire sortir le témoignage d’alfe qui elle, ne sait pas trop comment rendre sa petite histoire en gros scandale. Elle sera donc briffée, coachée, comme un cheval de course. Pas le droit a l’erreur .Et tout au long des interrogatoires de la police, on peut voir le poulain se transformer en singe de cirque:(les premiers temps elle ne sait pas quoi répondre, elle a tout oublie. Ensuite elle se souvient d’un viol, pas deux. Mais quelque temps après un deuxième viol vient renforcer le récit trop hasardeux du premier. Elle confond les dates, les lieux, elle ment, elle reviendra plusieurs fois sur les versions de chacun des présumes viols car entre temps M Katsav donnait la parade a tous ces mensonges.

Imaginez bien, plus de 11 ans en arrière. Qui peut être capable de redonner au détail prés, ses emplois du temps? Qui? Sauf un ministre, et qui plus est Israélien, entoure de gardes du corps, protégé par une armada encadrée par une procédure de déplacements stricts!!

Le Shabak témoignera au procès des heures de départ et d arrivée du ministre, le jour précis ou « alef » dit avoir été violée la première fois. Les horaires ne correspondent pas avec sa version et celle qui sera avancée par les avocats de Katsav…

Les juges choisiront de croire « Alef »

Dans la version du second viol présumé, »Alef »dit avoir rejoins le ministre dans une chambre d’ hotel.La il l’aurait recu en petite tenue,elle serait entrée tout de meme (malgre le fait qu’ elle ait ete soit disant violee par lui- meme,deux mois plus tot!)Donc elle entre et s’assoit sur le lit(de ses propres dire!).Qu’elle est la femme qui se serait ne serais-ce qu’approchee de la chambre d’hotel dans ces conditions?…

Les associations de protection des femmes hurlerons en m’entendant;mais je crois qu’il faut arreter d’infantiliser les femmes!De les victimiser a outrance ne leur rend pas service. »Alef » etait une femme de 35 ans ,celibataire a l’époque,sans enfant.Qui,de la femme légitime ,mere de cinq enfants,ou de la secretaire ambitieuse est la victime?Je sais que cela parlera a bien des femmes qui sont passes par la;a devoir se confronter a ses petites jeunettes avides de pouvoir et d’argent,et qui sont pretes a tout pour arriver a leurs fins…

Bref on aurait pu se dire: »peut etre »;si, de surcroit a toute cette salade,M katsav n’avait pas retrouve une lettre ecrite de la main de « Alef »elle-meme, daté de quelques mois après les deux soit disant viols,ou elle lui souhaite Shana Tova,une annee pleine de Bonheur et de joie pour un homme extraordinaire(bla bla bla)restez tjs cet homme merveilleux sur qui on peut tjs compter…La police n’a pas vraiment su quoi faire avec cette lettre certifiee conforme.La premiere fois « Alef » dira que ce n’est pas elle qui l’a ecrite,ensuite que la lettre n’etait pas adressee a M Katsav,qu’elle etait pour son pere,et au final, après un peu d’aide exterieur elle se sortira de la, en disant qu’il l’avait forcee a l’ecrire au cas ou, un jour elle voulait aller se plaindre, cela lui servirait d’alibi… Les juges accepterons cette hypothese!!…

En fin de compte,M Katsav s’est battu bec et ongles pendant plus de cinq ans ,il a epuise ses resources financieres,ses forces physiques,sa santé morale ;epuise sa famille ,sa femme,ses enfants, sa mere qui maudit le jour ou elle a mis les pieds en terre sainte,(elle dit meme que les iraniens les auraient peut-etre mieux traite que son propre pays.)Et tout cela pour rien.M Katsav,avec ses reves de jeune gosse sorti des tentes pleines de boue,est arrive jusqu’ou personne n’aurait pu imaginer une seconde qu’il arriva:President de l’etat d’ Israel.Le top du top…mais ce qu’ Israel te donne,les israeliens te le reprennent…la boucle est bouclee.les juges ont juge,la police a tire,la presse a presse,et le monde l’a laisse tomber.Il a ete pourtant le seul a avoir brave « l’intelligentsia ».A ne s’etre pas soumis au courbettes et au sourires hypocrites.La presse ne l’aimait pas et tout le monde sait pourquoi.Pourtant,l’ honneur et la fierte,le respect de sa famille et des plus petits ,le respect des lois et des traditions,le respect des hommes et des differences,etait, ce qui pour moi, le caracterise.

Mais un homme n’etant qu’un homme ,avec ses faiblesses et ses erreurs,je finis cette lettre avec une lourde tristesse,car il est la bas,dedans, et nous,nous sommes libres.Libre de nous taire, et libre de nous enfermer dans notre lachete,et de fermer les yeux.Ils l’ont eu; ils lui ont donne le maximum,sans nous apporter la moindre esquisse de preuve.Ils ont enferme le symbole meme de notre pays,et personne n’a rien dit.Que tout cela est estrange ,ce silence cette haine!!…

Depuis plus d’un mois maintenant,un homme est en prison car des juges ont decide,sans aucune preuve,aucun temoignage en tps reel,sans expertise psychiatrique,ni detecteur de mensonge;que cette femme etait credible…

C’est dur pour moi de dire cela,mais Israel s’eloigne a mes yeux,du pays de nos reves ou coule le lait et le miel…Nous n’avions tellement pas besoin de cela…C’est comme si,une mere avait crache sur son fils en place publique,donnant ainsi aux voisins hargneux,l occasion de denigrer toute la famille.Ici,ils ont voulu montrer l’exemple d’une democratie;Mais n’ont fait que de donner le baton pour qu’on nous battent….

La terre promise d’Israel merite mieux que cela…

SARAH KATSAV

Source : http://www.terrepromise.net/

5 COMMENTS

  1. […] Israël, ce genre de délit n’aurait pas été étouffé…pour « moins » que cela,  un ancien président de l’État d’Israël est en […]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.