La « nakba » enseignée dans une école israélienne à Jérusalem

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

 

Paz Cohen, président du comité des parents de l’école bilingue « Yad be-Yad », située dans le quartier « Pat » à Jérusalem a déclaré à nos confrères d’Arutz7 « qu’il était fier du fait que le programme de son école contenait l’enseignement de la ‘nakba’ arabe palestinienne ». « Il est bon que nos élèves – juifs et arabes – apprennent à connaître l’Histoire de l’Autre car cela fera d’eux de meilleurs citoyens » (sic).

Paz Cohen a rappelé « le sentiment inconfortable du ministre de l’Education Gidon Saar, venu visiter l’école le mois dernier tout en sachant qu’elle ne respectait pas les directives du ministère quant à l’interdiction d’enseigner le narratif palestinien dans les écoles dépendant de l’Etat ». Il a indiqué « qu’il y avait une forte demande d’inscription dans cet établissement » et « que bien qu’ancien officier de Tsahal, il trouvait très bien de s’ouvrir à d’autres connaissances (sic) ». Au passage il a critiqué le conseiller municipal David Hadari (Mafdal) qui « met des bâtons dans les roues » et qui selon lui « appartient à un milieu où l’on apprend qu’une seule vérité » !

Il propose « que toutes les écoles du pays enseignent la ‘nakba’ car il n’est pas juste que des jeunes arabes apprennent l’histoire juive alors que des juifs n’apprennent pas l’histoire palestinienne » !!!!! Relativisme culturel typique.

La naïveté de cet homme se confirme dans la fin de son propos. Paz Cohen a deux filles qui étudient dans cette école mixte : « Je n’ai pas peur qu’elles fassent un mariage mixte (manière comme une autre de connaître l’Autre, si on est logique jusqu’au bout…) car elles savent de quel environnement familial elles viennent ! Mais de toute façons, de savoir si elle se marient un jour avec un arabe ou non ne me préoccupe pas particulièrement »…

Le ministère de l’Education a été contacté pour savoir pourquoi il subventionne une école qui fait la promotion des idées des terroristes et falsificateurs de l’Histoire qui rêvent de détruire l’Etat juif, mais aucune réponse n’a été obtenue pour l’instant.

 

Source : Israel 7 – Toute l’actualité depuis Israël