Une synagogue dans la capitale ukrainienne, Kiev, a été évacuée et des explosifs ont été recherchés à la suite d’une alerte à la bombe.

La menace est parvenue dans un courrier électronique à la communauté juive, informant les lecteurs que la bombe allait exploser dans les 24 heures.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les opérations de balayage n’ont pas révélé d’explosifs dans l’immédiat à la synagogue centrale, également connue sous le nom de synagogue Brodsky.

L’adresse électronique estonienne utilisée pour envoyer la menace contenait le numéro 1488, un code néo-nazi pour Adolf Hitler et la phrase: « Nous devons garantir l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs. »

L’année dernière, le rabbin à la tête de la congrégation de la synagogue centrale de Kiev, située au 13, rue Shota Rustaveli, Moshe Azman, a déclaré que les autorités avaient mis en cause l’intérieur du bâtiment.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

                                            OU 

SOUTENEZ NOS ACTIONS AFIN DE CONTINUER A VOUS DONNER DES INFOS !

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️