L’attaque russe en Ukraine pourrait provoquer des émeutes de la faim au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, ils craignent une grave pénurie de pain à cause de la guerre en Ukraine. La Russie et l’Ukraine sont les deux plus grands fournisseurs de blé des pays arabes – l’Égypte, le Liban, le Yémen, le Soudan et d’autres. Et cela, à son tour, conduit traditionnellement à des émeutes populaires et à des bouleversements politiques.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

« Si la guerre perturbe l’approvisionnement en blé des pays arabes, une crise y éclatera qui provoquera instabilité et troubles populaires », prévient l’Institut du Moyen-Orient basé à Washington.

Le pain joue un rôle beaucoup plus important dans les pays du Maghreb, du Levant et d’autres pays de l’Orient musulman qu’en Occident. Les galettes de pain sont à la base de l’alimentation de dizaines de millions d’Égyptiens, et 85 % des céréales y viennent de Russie et d’Ukraine. Le Premier ministre égyptien a convoqué une réunion d’urgence du cabinet cette semaine pour discuter de la situation critique qui pourrait survenir dans le pays si la guerre en Europe de l’Est se poursuit. L’Égypte est le premier importateur mondial de blé et le deuxième acheteur de la Russie. Ces dernières années, ils ont tenté de diversifier les sources d’approvisionnement en céréales en signant un contrat avec la Roumanie. Mais encore, environ 50 % viennent de Russie et 30 % d’Ukraine.

Les pays du Moyen-Orient ont acheté 36 millions de tonnes de blé l’an dernier, principalement en provenance de Russie et d’Ukraine, selon le département d’État américain.

Au début de l’agression russe contre l’Ukraine à Moscou, une personnalité gouvernementale de haut rang se trouvait au Soudan pour négocier l’approvisionnement en céréales russes. L’alarme à Khartoum est plus que justifiée : le déclencheur des troubles qui ont conduit à la chute du dictateur soudanais Omar el-Béchir a été une forte augmentation du prix du pain – en 2019, ils ont triplé.

Au Yémen déchiré par la guerre civile, la situation est encore pire : le pain y est considéré comme un luxe pour des millions de personnes. Le directeur du Programme alimentaire international, David Beasley, a averti que la guerre entre la Russie et l’Ukraine aggraverait considérablement la situation – la moitié du grain provient de ces États au Yémen. « La guerre aura des conséquences dramatiques ! » Le Figaro le cite.

Au Liban, qui est en plein effondrement financier et économique, la situation n’est pas meilleure. A Beyrouth, 5 navires ukrainiens récemment arrivés avec du blé sont toujours en train d’être déchargés, mais ils préviennent déjà que cela va durer un mois et demi. « 80 % des 600 000 à 650 000 tonnes de céréales importées nous viennent d’Ukraine », a déclaré à l’AFP le responsable de l’Association libanaise des importateurs de blé. « La seule alternative est les États-Unis, mais le navire met 25 jours à partir de là. » Au Liban, pour des milliers de citoyens pauvres, le za’atar pita est le seul aliment disponible.

Dans les pays du Maghreb, la base de l’alimentation est le couscous, également à base de farine de blé. Le ministre tunisien de l’Agriculture a déclaré qu’il y aura suffisamment de stocks là-bas jusqu’en juin et que 60 % des céréales arrivent dans le pays depuis la Russie et l’Ukraine.

La situation est aggravée par le fait que dans certains pays de la région – en Irak, en Syrie, en Iran – l’année dernière, il y a eu une grave sécheresse et les récoltes de céréales ont été fortement réduites. En Syrie, le cabinet a tenu une réunion d’urgence pour limiter la consommation de blé en vue de la guerre en Europe. Mais il est clair que Moscou ne laissera pas son allié du Moyen-Orient sans pain.

Il est clair que les prix de la farine et des produits céréaliers vont augmenter partout dans le monde, cela ne fait aucun doute.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 

🟦 ANNONCE 🟦