Le cabinet du corona se réunira aujourd’hui pour imposer de nouvelles restrictions à l’aéroport

Aujourd’hui, jeudi, vers 13h00, les ministres du Cabinet Corona se réuniront pour une réunion qui devrait approuver un programme global de lutte contre le nouveau déclenchement de la pandémie. En particulier, un nouveau modèle d’application de la norme verte « tav ha-yarok » et un ensemble de mesures à l’aéroport Ben Gourion seront présentés pour approbation par le cabinet. Le Cabinet Corona ne s’est pas réuni pendant 9 jours, comme on dit, en raison d’un manque de consensus sur les questions cardinales.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les médias rapportent que l’ordre du jour est d’élargir la liste des États « rouges », qui seront interdits de vol, ainsi que l’introduction d’une quarantaine de 7 jours pour tous ceux qui arrivent dans le pays. Cependant, ces mesures ne sont pas mentionnées dans le communiqué officiel du gouvernement – elles se sont limitées à des formulations plus générales.

Channel 12 rapporte qu’il y a des désaccords entre le ministère de la Santé et les ministres concernant la quarantaine pour tout le monde. Certains ministres considèrent qu’il s’agit d’une mesure disproportionnée et le ministère de la Justice a averti qu’ils ne donneraient pas le feu vert.

Sur les 150 personnes infectées trouvées dans les 10 derniers jours après leur retour de l’étranger, 130 sont venues de pays ne figurant pas sur la liste « rouge ». Parmi eux, la Grèce (35), les États-Unis (15), Chypre (13), la Turquie (12), la Géorgie (10), etc… C’est un argument sérieux entre les mains de ceux qui réclament l’élargissement de la liste des pays interdits.

Sur les 20 retours des pays « rouges », l’Ouzbékistan (7) occupe la première place, suivi de la Russie (4) et du Brésil (1). D’Espagne, qui sera interdite de vol dès le 23 juillet, 7 infectés sont arrivés.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦