Rex Tillerson - US Embassy & Consulates in Canada

Selon le gouvernement fédéral, un article en premier lieu dans le Jerusalem Post affirmant que le Canada avait conclu un accord pour accepter 100 000 réfugiés palestiniens était faux.

Le centre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté du Canada a demandé à Jerusalem Post de corriger l’article du 4 septembre et le journal a publié une mise à jour plus tard dans la journée.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les Etats-Unis ont conclu un accord avec le Canada pour accepter 100 000 réfugiés palestiniens: le rapport arabe, cite le journal Al Akhbar , un journal libanais, selon lequel « une source officielle » dans l’une des factions palestiniennes a révélé qu’il existe « un accord » entre les États-Unis et le Canada pour que le Canada reçoive 100 000 Palestiniens – 40 000 du Liban et 60 000 de la Syrie.

L’accord a également conclu avec l’Espagne de recevoir 16 000 Palestiniens du Liban, parallèlement à des accords similaires conclus avec la Belgique et la France, citant le journal à Beyrouth.

« Nous surveillons régulièrement la désinformation en ligne. Lorsque de fausses informations sont distribuées, comme dans ce cas, nous essayons d’agir rapidement pour fournir des faits.  » – Mathieu Genest

Ahmed Abdel-Hadi, représentant du Hamas au Liban, a déclaré à Al Akhbar qu’une partie du plan de paix négocié par les États-Unis avec «l’accord du siècle» visait à réinstaller entre 75 000 et 100 000 Palestiniens au Liban et à «déplacer le reste vers plus d’un pays, ”Jerusalem Post a rapporté que les accords réduiraient le coût de la migration de 12 000 à 7 000 dollars par personne.

Le Canada n’a conclu aucun accord de ce type avec les États-Unis et il n’y a actuellement aucun programme spécial visant à réinstaller des Libanais ou des Syriens, a déclaré à GenN Mathieu Genest, porte-parole du ministre de l’Immigration, Ahmed Hussen, par courrier électronique.

«Le Canada est un pays accueillant pour les gens du monde entier, mais il est important que les gens se fient à des informations précises», a écrit Genest dans un communiqué envoyé au CJN et au Post .

«Peu d’informations sont publiquement disponibles sur les personnes inscrites ou responsables du contenu. Nous avons choisi de corriger la désinformation pour rappeler aux immigrants éventuels et aux Canadiens que des informations précises sont disponibles sur les sites Web du gouvernement du Canada », a poursuivi Genest.

« Nous avons contacté le Jerusalem Post pour demander une correction de l’histoire », a-t-il déclaré à The CJN .

Plus tard le 4 septembre, le Post a mis à jour l’article. Dans un titre, le Canada refuse le reportage des médias arabes selon lequel il absorberait 100 000 Palestiniens. Le nouveau reportage disait que « le gouvernement canadien a rejeté le reportage (dans Al Akhbar ), affirmant qu’il était faux. » Il n’a pas été reconnu que Jerusalem Post avait publié une histoire non vérifiée depuis Beyrouth.

Environ 40 000 Palestiniens ont quitté le Liban au cours des quatre dernières années en raison de l’immigration légale.

Le mois dernier, le quotidien Daily Star basé à Beyrouth a annoncé que «des centaines» de réfugiés palestiniens s’étaient rassemblés devant l’ambassade du Canada dans la capitale libanaise, décriant leur situation au Liban et demandant l’asile au Canada.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !