epaselect epa06368385 Israeli flag flies near the ancient Jewish cemetery on the Mount of Olives overlooking the old city of Jerusalem, 05 December 2017. Speculation in the media have suggested that US President Donald Trump will soon announce that Jerusalem should be the recognized as the capital of Israel, amid further speculation that the US Embassy should be moved from Tel Aviv to Jerusalem, fulfilling one of his campaign promises. Several Arab and Muslim countries are rejecting any possible US recognition of Jerusalem as Israel's capital. EPA/ABIR SULTAN

C’est cette fausse croyance qui jusqu’à ce que Donald Trump soit devenu président, empêchait de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et du monde juif. La plupart du monde en dehors de l’Amérique continue de croire à la propagande palestinienne / musulmane qui ignore que les anciens peuples Grecs, Romains, Chrétiens, et même les anciens musulmans, ont rapporté que Jérusalem et le Mont du Temple étaient la propriété du peuple juif.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Commençons avec les bases.

Jérusalem n’a JAMAIS fait partie d’un État palestinien parce qu’il n’y a jamais eu d’État indépendant de Palestine. Après la révolte de Bar Kochba en 135 EC, les Romains punirent les Judéens (Juifs) pour s’être révoltés pour la deuxième fois en soixante ans. Ils ont changé le nom de leur pays de la Judée à la Syrie Palaestina (après l’ancien ennemi des Juifs, les Philistins qui ont été détruits mille ans plus tôt).

En même temps, ils ont changé le nom de la ville sainte de Jérusalem en Aelia Capitolina (littéralement colline du Capitole de la maison d’Aelius). Après que les Romains eurent jeté un grand nombre de Juifs, la terre sainte fut gouvernée par l’Empire byzantin, l’Empire ottoman et finalement, le mandat britannique avant de redevenir un Etat juif en 1948.

Pendant toute la période de 135 CE à 1948, quand la Jordanie a commencé à occuper la ville, il y avait une importante population juive à Jerusalem. En fait, à commençer par les premières informations disponibles (1844), il y avait plus de Juifs à Jérusalem qu’en tout autre endroit.

Pour les anciens auteurs musulmans, grecs et romains païens, Jérusalem était une ville juive. Leurs textes indiquent l’accord unanime que Jérusalem était juive en vertu du fait que ses habitants étaient juifs, qu’elle a été fondée par des Juifs, et que le Temple situé à Jérusalem était le centre de la religion juive.

Ce site Infos-Israel.News est le travail de bénévoles qui aiment Israel et combat les mensonges sur l'Etat Juif. Cela demande beaucoup d'efforts, de temps et d'argent. Depuis plus de 7 ans et plus de 25 000 articles, nous tentons de fournir des informations précises et originales qui seraient passées inaperçues dans d'autres médias. Nous avons publiés des centaines de scoops et parfois nos articles finissent par faire une réelle différence. Notre équipe appréciera votre soutien, même le plus minime.

D'autres articles sur Infos-israel.news

1 COMMENT

  1. Il aurait été mieux venu de justifier votre propos par quelques sources et de l’illustrer avec des citations.
    Comme :

    – Sourate 5:20-21 (La Table), Coran :
    « Oh mon peuple, entre dans la Terre sainte (Israël) qu’Allah a décrétée pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu deviennes perdant »

    – Sourate 17:104, Coran :
    « Il ramènera les enfants d’Israël pour reprendre possession de leur terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » (…)
    « Et nous disons ensuite aux enfants d’Israël : Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse) … »
    « Et après lui, nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque (…) »

    – (résumé 🙂 « La majorité des habitants se concentrent dans les villes de Jérusalem, Tibériade (…). La plupart des villes sont peuplées de juifs (sauf Naplouse, Sheshem) (…). Nazareth est entièrement chrétienne. (…) Jérusalem compte plus de 5 000 habitants, presque tous juifs, quelques-uns chrétiens. (…) Gaza ne compte que quelque 500 habitants, juifs pour moitié, chrétiens pour le reste. (…) Tibériade et Safed sont entièrement juives. (…) La majorité des villes ou villages portent un nom hébreu ; quelques uns un nom grec ou latin. »
    in Palaestrina ex monumentis vetaribus illustrata, Hadrian Reland, géographe et philologue hollandais, 1695

    – « Quand on voit les juifs (…) il faut les retrouver à Jérusalem ; il faut voir ces légitimes maîtres de la Judée, esclaves et étrangers dans leur propre pays. »
    in Itinéraire de Paris à Jérusalem, 5ème partie, Oeuvres complètes, Chateaubriand, 1806

    – Au recensement de 1899, Jérusalem compte 70 000 habitants dont 45 000 juifs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.