Le chef du Hamas, Yahya Sinwar, a été interviewé mercredi pour la première fois au sujet des manifestations à la frontière de Gaza, au cours desquelles 62 Palestiniens ont été tués cette semaine. Il a dit que le Hamas coopérait avec l’Egypte afin de ne pas faire dérailler les manifestations en une lutte armée. « Au cours de la dernière visite d’Ismaïl Haniyeh au Caire, il a parlé aux délégués sur l’importance des relations entre l’Egypte et le Hamas. L’Égypte a dit clairement qu’ils soutiennent la lutte palestinienne et le droit de retour, et ils travaillent pour que la situation ne se détériore pas en violences sur le plan militaire », at-il dit.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« C’est un problème entre nous et les Egyptiens, et nous veillons à ne pas armer les manifestants, afin qu’ils restent dans le cadre d’une lutte populaire non-violente », a ajouté Sinwar. Selon lui, cette position est également acceptée par les autres factions palestiniennes.

Il a ajouté que les protestations ont prouvé que le peuple palestinien est « opposés en masse au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem », et qu’ils sont « prêt à sacrifier leur sang pour l’amour de leurs principes. »

Selon Sinwar, le Hamas utilise la résistance populaire en ce moment plutôt que la lutte armée. « Nous avons le plein droit d’utiliser tous les outils de la résistance, et nous utilisons maintenant la lutte populaire de la meilleure façon, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas revenir à la lutte armée », at-il dit.

Comme l’a rapporté Haaretz, dans la nuit de lundi à mardi, le Hamas a envoyé une série de messages à Israël, à travers les services secrets égyptiens et apparemment aussi par médiation qatari, sur son désir de réduire le niveau de violence. Le même jour, 60 Palestiniens ont été tués par des tirs des FDI lors des manifestations le long de la barrière, et le lendemain deux autres manifestants sont morts, et 2 770 ont été blessés, dont 1 350 par des munitions réelles.

Yahya al-Sunwar a aussi ajouté dans les médias arabes:

« Notre peuple en Cisjordanie occupée a beaucoup de révolutionnaires et ne sacrifie pas le peuple dans la bande de Gaza. Nous devons arrêter la coordination de la sécurité … Je lance un appel à la direction du Fatah en Cisjordanie et à Jérusalem pour qu’il soit temps de déchaîner notre peuple à la résistance populaire, et ensuite nous pourrons résoudre le problème de notre situation et faire face aux conspirations….Il y a eu eu des décisions dans l’accord d’échange entre les soldats et les prisonniers, il y a des mois mais l’occupation a refusé…Nous pouvons transformer la vie des colons en enfer si le siège continue, et nous avons déjà envoyé des messages à l’occupation….Nos jeunes ont laissé leurs armes temporairement et ont enlevé leurs uniformes et campent pacifiquement, mais ils  ont refusé de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem, et peuvent faire pleuvoir  des milliers de missiles sur les villes d’occupation, mais ils se sont engagés à la décision de de se limiter à la marche du retour… »

Ajoutant :  » Le Caire a confirmé qu’il ouvrira le passage de Rafah et participera pour  tenter de résoudre le problème de Gaza, et n’a pas exigé de réduire les manifestants dans les marches de retour…Dans le cas où l’occupation fait couler le sang de nos femmes et de nos enfants , il faudra s’attendre à une réponse…Les circonstances peuvent changer et nous aurons recours à la résistance armée et notre peuple et nos factions n’hésiteront pas à le faire…La forme de résistance varie d’une étape à l’autre selon les circonstances objectives, et nous avons couplés les moyens de résistance pacifique et militaire devant l’occupation et avec la résistance armée »

 » Les responsables égyptiens ont confirmé lors de leur rencontre avec le chef du bureau politique du mouvement qu’ils soutiennent des marches et la levé du siège, et leur empressement à ne pas glisser vers un affrontement armé, ce qui est conforme à la vision des factions de la résistance contre la militarisation des marches. …Il y a eu plusieurs réunions et contacts au cours des mois dans plusieurs capitales sur la question de la fin du siège de Gaza, et hier le Conseil de sécurité a soulevé la question avec sérieux …Les grandes marches de retour ont réactualisé la question palestinienne devant le monde et forcé le monde à discuter de la question du siège de Gaza. » ».

Ce site Infos-Israel.News est le travail de bénévoles qui aiment Israel et combat les mensonges sur l'Etat Juif. Cela demande beaucoup d'efforts, de temps et d'argent. Depuis plus de 7 ans et plus de 25 000 articles, nous tentons de fournir des informations précises et originales qui seraient passées inaperçues dans d'autres médias. Nous avons publiés des centaines de scoops et parfois nos articles finissent par faire une réelle différence. Notre équipe appréciera votre soutien, même le plus minime.

D'autres articles sur Infos-israel.news

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.