Le Crif refuse la présence de la famille de Lee Zeitouni à son diner annuel

C’est suite à une lettre de la famille Zeitouni adressée à Richard Prasquier que nous avons prit connaissance de cette information importante.

🟦 ANNONCE 🟦

Le Crif n’a pas voulu recevoir les proches de Lee lors de leur diner annuel.

Publicité 

Car selon les raisons envisagés, le Crif ne veux pas que cette affaire soir le centre des débats de cette soirée tant attendue (sachant qu’elle peut aussi mettre mal à l’aise un invité d’honneur :  Nicolas Sarkozy)

Voici la lettre :

A l’attention de M. Richard PRASQUIER

Président du CRIF

Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

 

Paris, le 07 février 2012

 

Cher Monsieur,

Nous nous adressons à vous car nous sommes stupéfaits par le compte‐rendu fait par d’importants médias français de votre refus de

nous compter parmi les participants au dîner annuel de l’organisation que vous présidez, qui se tient demain mercredi 8 février.

Ce refus, ainsi qu’il est rapporté, repose sur l’évaluation qui aurait été faite de nos intentions.

Il nous est important de clarifier, afin de lever le moindre doute : notre intention n’a jamais été de rencontrer le président de la république dans le cadre de cet événement et nous n’avons jamais sollicité de prise de parole.

Nous comprenons parfaitement l’importance et le caractère officiel de cette rencontre et tout ce que nous désirions était d’y prendre part dans le respect de son déroulement.

 

Nous éprouvons le plus grand respect pour le CRIF et les organisations le composant, pour sa contribution aux relations franco‐israéliennes et au peuple juif.

 

Nous sommes pleinement convaincus que la majorité des dirigeants et des membres soutiennent et adhèrent à notre combat pour présenter ceux qui ont renversé et tué Lee Zeitouni (ZAL que sa mémoire soit bénie) à la justice israélienne.

Nous reconnaissons l’importance du dialogue franco‐israélien et savons que de nombreux sujets sont à l’ordre du jour.

 

Pour autant, chaque jour qui passe voit grossir les rangs des citoyens israéliens et français qui croient nécessaire de faire justice et accordent une importance primordiale à ce problème qui assombrit les bonnes relations entre les deux pays.

Comme vous le savez certainement, près des deux tiers des députés à la Knesset, y compris des ministres de premier plan, ont déjà signé un Appel au Président de la République, lui demandant de trouver une issue diplomatique à la question du renvoi des responsables de l’accident devant la justice en Israël, et ce n’est qu’un début.

Nous sommes à la fois dans la peine et la détermination, et en appelons à votre aide à tous. Ne nous abandonnez pas.

Bien respectueusement,

La famille et les amis de Lee Zeitouni

🟦 ANNONCE 🟦