Des soldats renvoyés des cours d’officier pour avoir fait leur prière.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Plusieurs soldats de Tsahal ont été démis de leurs cours d’officiers pour s’être rendu à la synagogue, au lieu de la classe , et les dirigeants du service militaire religieux sont furieux.

C’est un cours qui a été déplacé en dernière minute, et donc coïncidé avec l’heure habituelle de la prière de chaharit(priére du matin). Les soldats, qui sont du bataillon Gefen ont prié au lieu d’assister à la leçon.

Publicité 

Zevulun Orlev  a déclaré qu’il était inacceptable que l’armée israélienne ne permette pas la prière de chaharit en son temps.

«Seulement au cours d’une nécessité opérationnelle ou une situation d’urgence ou pendant la guerre, la prière doit être prioritaire. »

« Il est dommage que tous les acteurs – les commandants du bataillon, le rabbin et les soldats de combat, n’étaient pas en mesure de résoudre ce problème, au lieu transformé ce cas en une crise. »

Orlev a blâmé le haut commandement de Tsahal.

« Je demande au chef d’état-major et le chef de la Direction générale du personnel de changer l’atmosphère et créer une atmosphère plus apaisante qui permettront aux soldats religieux et haredi de servir dans l’armée israélienne, dans des unités combattantes, tout en respectant leur style de vie religieuse. »

 

Si l’armée veut que chacun puisse servir, il faut faciliter cet intégration pour les soldats religieux et respecte leur liberté religieuse!

 

 

🟦 ANNONCE 🟦