Le Hamas transforme la frontière israélienne en zone de guerre 24/7 dans une tentative d’enlever de soldats israéliens

Le Hamas a intensifié ses manifestations violentes contre Israël, transformant la frontière entre l’État juif et la bande de Gaza en une zone de guerre « 24 heures sur 24 » alors que le groupe terroriste intensifie ses efforts pour kidnapper des soldats israéliens, selon des sources de sécurité israéliennes et des rapports régionaux.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Hamas a intensifié au cours de la semaine dernière les violentes manifestations qui durent depuis plusieurs mois le long de la frontière avec Gaza dans le cadre de nouveaux projets visant à « kidnapper des soldats afin d’avoir une monnaie d’échange à utiliser contre Israël pour accélérer la levée du blocus » selon une enquête sur de nouvelles méthodes utilisées par le Hamas pour sonder les défenses israéliennes fournies par le Centre de relations publiques de Jérusalem, ou JCPA, un institut de recherche sur la sécurité.

La violence a fait rage tout au long du week-end. Environ 20 000 Palestiniens ont pris part à la manifestation, de plus en plus violente au fur et à mesure que les membres du Hamas commencent à utiliser des engins explosifs, des grenades, des ballons incendiaires et d’autres armes improvisées.

🟦 ANNONCE 🟦

L’objectif du Hamas est de créer le plus possible de confusion et de violence à la frontière afin de susciter une réaction des forces de défense israéliennes, qui pourrait donner au groupe terroriste l’occasion d’enlever des soldats. La recrudescence de la violence à la frontière fait partie d’un effort du Hamas visant à tester la volonté d’Israël et à provoquer une réaction violente.

« Au cours des dernières semaines, le Hamas a intensifié la violence à la frontière après l’échec des pourparlers avec les services de renseignement égyptiens au Caire sur la réconciliation et le calme et après le refus du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de lever les sanctions qu’il a imposées à la bande de Gaza « , selon le rapport de la JCPA.

Publicité 

« Le nombre de participants aux manifestations a atteint 20 000 personnes », a révélé le groupe. « Des tactiques meurtrières telles que lancer des charges explosives et des grenades sur les soldats des FDI ont été utilisées à grande échelle, et les attaques terroristes provoquées par l’envoi de ballons incendiaires et de cerfs-volants en Israël se multiplient. »

La principale priorité du Hamas : l’enlèvement de soldats israéliens pour qu’ils puissent servir de pions au groupe terroriste.

 

 

🟦 ANNONCE 🟦