Le Hezbollah déploie des systèmes de défense aérienne au nord de Damas, en Syrie

Le Hezbollah déploierait des systèmes de défense aérienne en Syrie, où il serait en mesure de se défendre contre les frappes aériennes israéliennes en Syrie ainsi qu’au Liban. Selon le Centre de recherche ALMA, le groupe déploie les systèmes dans la région des monts Qalmoun au nord-ouest de Damas, à la frontière de la Bekaa au Liban, qui abrite la base arrière logistique et opérationnelle du Hezbollah.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

On pense que le groupe possède le système de missiles sol-air tactiques à basse altitude et à courte portée SA8, les systèmes de missiles de défense aérienne portables SA17 et SA22 dans leur arsenal afin de se défendre contre les frappes aériennes israéliennes.

Le Hezbollah a tiré sur des plates-formes israéliennes en utilisant leurs défenses aériennes, le plus récemment en février de l’année dernière, un drone israélien a été la cible de tirs antiaériens lors d’opérations de routine sur le territoire libanais. Il n’a pas été touché et a poursuivi sa mission. En octobre 2019, un missile sol-air SA8 a été tiré sur un drone israélien mais a également raté sa cible.

Le rapport intervient alors que des responsables militaires ont averti que la liberté d’opération de l’armée de l’air israélienne dans le ciel libanais a été compromise au cours de l’année écoulée après le déploiement de systèmes de défense aérienne dans la région.

En plus du déploiement des batteries en Syrie, le major (res.) Tal Beeri, chef du département de recherche au Centre d’Alma, a déclaré au Jerusalem Post que le Hezbollah avait également déployé ses batteries SA8 dans le sud du Liban.
Selon Beeri, ces systèmes peuvent « théoriquement » constituer une menace pour les avions à réaction israéliens opérant au-dessus du Liban.

En plus de son système indépendant de défense aérienne, Beeri a déclaré qu’il était possible que des militants du Hezbollah se soient entraînés sur le Bavar-373 iranien. Le système iranien est basé sur le système de défense aérienne russe SA-300 qui peut soi-disant engager simultanément jusqu’à six cibles jusqu’à 250 km de distance avec douze missiles.

L’Iran affirme que le système peut cibler les bombardiers et chasseurs à réaction, les avions furtifs, les drones et les missiles de croisière et balistiques.
« Il est possible que le Hezbollah s’y soit entraîné et selon toute probabilité, nous estimons qu’il y a eu des tentatives pour le transférer au groupe », a déclaré Beeri.

En octobre, l’establishment israélien de la défense a déclaré qu’il avait identifié les efforts croissants de l’Iran pour améliorer ses défenses aériennes dans des endroits en Syrie, au Liban, en Irak et dans d’autres, dans le but de perturber la campagne d’entre-deux-guerres d’Israël et de faire tomber un avion israélien.

Les systèmes iraniens ont aidé la Syrie à améliorer ses capacités et à raccourcir son temps de réponse aux attaques israéliennes et à détruire davantage de munitions tirées par Israël.

Alors que la supériorité aérienne de Tsahal s’est aggravée, l’armée pense qu’elle a toujours la capacité d’opérer efficacement au-dessus du Liban et de la Syrie malgré la menace posée par les systèmes de défense aérienne iraniens et du Hezbollah.
Les tensions avec le Liban et la Syrie restent élevées, 31 roquettes ont été tirées depuis le Liban (à la fois par des militants palestiniens et le Hezbollah) et deux autres roquettes à longue portée tirées depuis la Syrie au cours de l’année écoulée. En réponse aux roquettes tirées, les FDI ont tiré des munitions d’avions de chasse et quelque 200 obus d’artillerie.
Le Hezbollah a également violé l’espace aérien israélien, envoyant 74 drones en Israël au cours de l’année dernière, une diminution par rapport aux 94 drones en 2020.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦