Le Maroc va promouvoir les pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens

Selon le Times Of Israel, le Maroc fera pression pour la reprise des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, a déclaré lundi le roi Mohamed VI , près d’un an après que son pays a renouvelé ses liens avec l’Etat juif.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Le Maroc poursuivra ses efforts, sur la base de sa position et de ses excellentes relations avec toutes les parties et acteurs internationaux concernés, pour créer les conditions appropriées pour un retour à la table des négociations », a déclaré le monarque dans un discours télévisé.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Le Maroc a repris ses relations officielles avec Israël en décembre de l’année dernière, deux décennies après avoir rompu ses liens avec Jérusalem lors du déclenchement de la deuxième Intifada.

Dans son discours prononcé à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien , organisée par l’ONU, le roi Mohamed a souligné la « solidarité totale du Maroc avec le peuple palestinien » et son droit à un État indépendant aux côtés d’Israël.

Publicité 

Il a appelé à des efforts de renforcement de la confiance et a exhorté les deux parties à « s’abstenir d’actions qui entravent le processus de paix ».

Le roi, qui préside le comité Al-Quds de l’Organisation de la coopération islamique, chargé de protéger les lieux saints musulmans de Jérusalem, a également mis en garde contre toute tentative de modifier le statut « juridique, historique et démographique » de la ville.

Le Maroc va promouvoir les pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens
Le ministre de la Défense Benny Gantz, à droite, avec son homologue marocain Abdellatif Loudiyi, après la signature d’un protocole d’accord entre les deux pays au ministère marocain de la Défense à Rabat le 24 novembre 2021 (Ministère de la Défense).
Dans plusieurs villes du Maroc, où le soutien public à la « cause palestinienne » est élevé, des militants ont manifesté lundi contre la mesure de rétablissement des liens, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux par le mouvement d’opposition islamiste Justice and Charity Group.

Les autorités ont interdit une manifestation planifiée dans la capitale, Rabat.
Le discours du roi intervient quelques jours après une visite sans précédent à Rabat du ministre de la Défense Benny Gantz, qui a signé un pacte de sécurité global avec le royaume .

Les groupes d’opposition marocains et le mouvement islamiste palestinien Hamas ont condamné cette décision. Le mouvement Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a qualifié cela de « coup de poignard dans le dos de Jérusalem ».

« Je pense que les liens entre le Maroc et Israël doivent continuer à se renforcer, à se développer et à s’étendre, et je suis heureux que nous ayons un rôle à jouer à cet égard », a déclaré Gantz après la signature.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦