Accueil Actualité en Israël Le ministre de l’Éducation explique la reprise des études à Sdérot et...

Le ministre de l’Éducation explique la reprise des études à Sdérot et Shaar HaNegev : “Les professeurs ont peur de revenir tant que la guerre continue  ” 

Le ministre de l’Éducation Yoav Kish a expliqué aujourd’hui (lundi) sur son compte Twitter la décision d’ouvrir les établissements d’enseignement à Sderot et dans les localités de Shaar HaNegev. ” À la lumière de la décision du ministre de la Défense et du commandement du front intérieur autorisant le retour dans leurs foyers des habitants des villes de Sdérot et de Shaar Negev, j’ai pris avec le Premier ministre la décision d’ouvrir les établissements d’enseignement dans ces endroits. “.

Il a également ajouté et argumenté ses considérations, notamment l’affirmation selon laquelle le système éducatif ne dispose pas de suffisamment de personnel pour maintenir un système éducatif dual dans les hôtels et les communautés environnantes. 
Il a également ajouté que “le processus de retour à la routine est important et le retour des établissements d’enseignement est intégral et nécessaire, et il est d’une grande importance dans la préparation et l’alerte précoce pour donner aux familles suffisamment de temps pour s’organiser pour ce retour”.

 

“Déjà aujourd’hui, de nombreux habitants reviennent et il y a une demande de leur part et de la part des chefs des autorités d’ouvrir les cadres éducatifs”, écrit-il dans son argumentation. “Il est clair pour tout le monde que la condition initiale, sans laquelle il n’est pas possible d’avancer, est la décision des autorités de sécurité qui peut être annulée. Cette décision a été prise et hier, lors de la réunion du cabinet, le ministre de la Défense Galant et le Premier ministre Netanyahu ont également déclaré qu’il était possible de retourner dans les villes à l’est de la route 232. »

Alors que les chefs des conseils communaux étaient hier soir en conversation Zoom avec le ministre de l’Éducation, le message en son nom a été diffusé – peu après les alarmes dans la région. La décision a été prise avec une grande fureur : « Ce retour nous a été imposé de manière irresponsable, comme à chaque guerre : on nous dit quand revenir et nous sommes censés obéir, sans tenir compte du plan de retour que nous avons formulé. » disent les chefs des autorités du Néguev occidental. Ces derniers jours, il y a au moins deux départs par jour et les parents ne se sentent toujours pas en sécurité : la plupart d’entre eux souhaitent rester dans des hôtels au moins jusqu’à la fin de l’année scolaire. Ils disent également que la plupart des enfants ont besoin de soins émotionnels et il n’y a aucune référence à cela dans l’annonce du ministère de l’Éducation.

“Comme lors des tours précédents, le ministère de l’Éducation veut nous renvoyer dans les écoles même si nous avons élaboré pendant un mois et demi un plan de retour détaillé que le ministre connaissait”, affirment les présidents des conseils: ils affirment que Jusqu’à présent, il y a eu un énorme retard dans le financement du retour, et soudain, ils découvrent qu’ils retournent à l’école dans leur intégralité, sans parler des facteurs. “Il n’est pas possible pour les étudiants de rester assis en classe et de voir les bombardements à Gaza, source de leurs craintes”, affirment les chefs des conseils qui exigent la construction d’écoles arrière dans des localités comme Ruhama, Dorot et Brouha’où les tirs sont beaucoup moins fréquents et d’où on ne voit pas Gaza. Un autre problème est qu’il y a des soldats dans les jardins et les écoles qui existent à Sderot et à la porte du Néguev, et ils doivent être évacués et les bâtiments doivent être être nettoyé et rénové.

Nega Yossef, un habitant de Sderot qui a été évacué vers un hôtel parmi les évacués d’Eilat : « Je pense que c’est une terrible erreur. La menace venant de Gaza n’a pas disparu, la guerre continue de retentir et nous ne voulons pas renvoyer nos enfants en enfer. Nous sommes très en colère et ne voulons pas revenir tant que la menace n’est pas écartée. Nous sommes ici depuis trois mois, nous sommes prêts à rester aussi longtemps que nécessaire pour pouvoir vivre en paix à Sderot après qu’il y aura une migration massive de Sderot et qu’une situation émergera dans laquelle les terroristes gagneront. Nous devons retourner dans une ville où la sécurité est stable, et on ne nous dira pas maintenant de retourner dans un tel endroit. Nous sommes de tout cœur avec les soldats, nous savons qu’ils font de leur mieux pour que nous puissions retourner à Sderot et dormir en paix, mais il faudra du temps pour panser les blessures.

Même chose pour Moran Hajabi du Moshav Yachini, évacuée avec sa famille vers un hôtel du centre du pays : “Le gouvernement diffuse toutes sortes de messages déconnectés de la réalité”. Hier encore, une roquette est tombée sur notre maison au Moshav et ils veulent nous y ramener. Nous avons des missiles sur la tête ici et j’aimerais que l’État d’Israël et ses pompes funèbres investissent leurs efforts pour renvoyer ces enfants de troisième année dans une zone de guerre, sur des choses plus importantes. Notre conseil nous soutient, nous reviendrons pour que les conditions mûrissent et non pour que des dates nous soient imposées d’en haut. Nous ne renverrons pas nos enfants étudier dans une zone de guerre.

Le gouvernement a décidé que les habitants de la ville de Sderot rentreraient chez eux et retrouveraient le plein fonctionnement de la ville le 4 février, dans moins d’un mois – c’est ce que nous avons publié hier soir dans “l’édition principale”. Le Premier ministre a demandé aux ministères du gouvernement de préparer également le retour des habitants de Gevim et d’Ivam dans leurs foyers et le plein fonctionnement des villes. Cela fait suite aux fortes pressions exercées par le ministère des Finances et d’autres ministères sur les coûts élevés du logement des résidents dans les hôtels, mais aussi à la suite de la déclaration du ministère de l’Éducation selon laquelle il est en mesure de renvoyer environ 25 000 étudiants des moshavim de Sderot et Shaar HaNegev vers les écoles.



La Roulotte du Hayal organise et cuisine et nourrit les soldats à la frontière de Gaza. Il y a beaucoup de réservistes et ils n’ont aucun organisme de financement et tous les bénévoles de la Roulotte du Hayal ne reçoit pas de salaire. Tous sont bénévoles et le font pour les soldats uniquement !! Ils nous faut des dons et le nombre de soldats qui ont besoin de nourriture chaude et cuite à la maison ne fait qu'augmenter , et avec cela les dépenses. Frères, remplissons leurs réfrigérateurs, aidons-les à continuer à nourrir les guerriers du front sud avec de la nourriture faite maison.👏 Chaque shekel donné va à 100 % aux soldats Cliquez ici et devenez partenaire : 👇👇👇

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

 

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/
 
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/